Citations

« Le goût de la vérité n’empêche pas la prise de parti. » (Albert Camus)
« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil. » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement, et le commencement de tout est le courage. » (Vladimir Jankélévitch)
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit. » (Charles Péguy)

vendredi 28 octobre 2022

Edward G. Robinson (1893-1973)

Edward G. Robinson (1893-1973) était un comédien juif américain né dans le royaume de Roumanie. Il est devenu célèbre par ses rôles de durs-à-cuire, notamment de gangsters dans les années 1930 et 1940 : 
Little Caesar, Key Largo. Collectionneur d'art, il s'est engagé politiquement. Arte diffusera le 28 octobre 2022 à 13 h 35 « Soleil vert » (Soylent GreenJahr 2022 ... die überleben wollen), films américain de science fiction de Richard Fleischer, avec Charlton Heston, Edward G. Robinson, Leigh Taylor-Young, Chuck Connors, Joseph Cotten.


Edward G. Robinson (1893-1973) était un comédien juif américain né dans le royaume de Roumanie. 

Il a débuté au théâtre, à Broadway, à New York.

Il est devenu célèbre par ses rôles de durs-à-cuire, notamment de gangsters dans les films hollywoodiens des années 1930 et 1940 : Little Caesar, Key Largo

Il s'est engagé politiquement contre le fascisme et le nazisme, et a aidé financièrement des associations d'aides aux Juifs.  

Durant la Guerre froide ayant opposé le monde libre à l'Union soviétique communiste et les pays de sa sphère d'influence au début des années 1950, il a témoigné devant la House Un-American Activities Committee (Comité des activités anti-américaines de la Chambre des Représentants du Congrès) en affirmant avoir été trompé par des amis ou connaissances, dont il a livré les noms. Il a figuré sur le liste grise (graylist) de Hollywood et a joué pendant plusieurs années dans des films plutôt mineurs produits par des studios de la Poverty Row.

Dans sa filmographie, citons Little Caesar (1931), The Little Giant (1933), Confessions of a Nazi Spy (1939)The Woman in the Window (1944), House of Strangers (1949), The Ten Commandments (1956) - rôle de Dathan -, The Cincinnati Kid (1965) 

Collectionneur d'art, il a du se séparer d'une partie de ses tableaux lors de son divorce.

« Soleil vert »
Arte diffusera le 28 octobre 2022 à 13 h 35 « Soleil vert » (Soylent GreenJahr 2022 ... die überleben wollen) de Richard Fleischer.

« New York en l'an 2022. La mégalopole est en proie à la famine et aux déchets, et l'alimentation synthétique généralisée... Réalisé en 1973 par Richard Fleischer, un film étonnamment visionnaire, devenu une référence du cinéma de science-fiction. Avec Charlton Heston et Edward G. Robinson. »

« New York, 2022. Les ressources naturelles sont épuisées. La population se nourrit exclusivement d’aliments synthétiques : des doses de "soleil vert" fabriquées par la compagnie Soylent. Le détective Thorn, qui partage son appartement avec un vieillard, Sol Roth, enquête sur la mort suspecte de Simonson, un haut dirigeant de l'entreprise. Mais l’affaire est subitement classée par la police, et les témoins gênants disparaissent… »

« Les premiers plans, vertigineux, qui plongent sur New York, s’écrasent dans des poubelles remplies d’ordures, dans des carrières submergées de déchets, qui rappellent certaines images actuelles. Pour accéder à son appartement, Thorn escalade des hommes tassés les uns contre les autres ». 

« Ses richesses naturelles épuisées, la planète se réduit à un terrain vague pollué et surpeuplé ». 

« Le "soleil vert", petit carré de nourriture synthétique, est devenu le nec plus ultra de la gastronomie. « Seuls les anciens ont connu le temps des vraies saveurs. Roth, l’ami de Thorn, peste sans arrêt contre "ces cochonneries sans odeur et sans goût". 
« Le vocabulaire même est déshumanisé : les plus nantis se réservent le "mobilier", c’est-à-dire de jolies poupées de luxe... » 

« Magnifiquement servie par un Charlton Heston convaincant en privé opiniâtre, approchant, à ses risques et périls, l’abominable vérité, cette vision cauchemardesque du XXIe siècle désormais advenu résonne étrangement en cette année 2022 ». 

« Puissant par sa force évocatrice, Soleil vert offre aussi enfin un dernier rôle au grand acteur Edward G. Robinson, vu notamment dans Le vaisseau fantôme de Michael Curtiz, La femme au portrait de Fritz Lang et Key Largo de John Huston. »




« Soleil vert » de Richard Fleischer
 
Scénario : Stanley R. Greenberg
Etats-Unis, 1973
Production : MGM
Producteurs : Walter Seltzer, Russell Thacher
Auteur : Harry Harrison
Image : Richard H. Kline
Montage : Samuel E. Beetley
Musique : Fred Myrow
Avec Charlton Heston (Détective Thorn), Edward G. Robinson (Sol Roth), Leigh Taylor-Young (Shirl), Chuck Connors (Fielding), Joseph Cotten (William Simonson), Brook Peters (Hatcher), Paula Kelly (Martha)
Sur Arte le 28 octobre 2022 à 13 h 35


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire