Citations

« Le goût de la vérité n’empêche pas la prise de parti. » (Albert Camus)
« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil. » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement, et le commencement de tout est le courage. » (Vladimir Jankélévitch)
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit. » (Charles Péguy)

mercredi 16 janvier 2019

« Youth » par Tom Shoval


Arte diffusera le 17 janvier 2019  « Youth » par Tom Shoval. « Deux frères aux liens quasi fusionnels vivent dans une banlieue de Tel-Aviv... Au-delà d’un drame familial, un thriller social sarcastique, habilement mis en scène, qui dénonce le délitement de la société israélienne ».


« Deux frères aux liens quasi fusionnels vivent dans une banlieue de Tel-Aviv. Shaul va encore au lycée, tandis que Yaki, 18 ans, est déjà à l’armée. Croulant sous les dettes, la famille est menacée d’expulsion. Lors d’une permission, Yaki, qui ne se sépare jamais de son arme de service, monte avec son cadet, fan de films violents, un projet d’enlèvement avec demande de rançon. La victime ? Dafna, une riche camarade de classe de Shaul. Mais en ce jour de shabbat, rien ne se passe comme prévu... »

 « Dans ce film, l’Israélien Tom Shoval, cinéphile et excellent critique, dénonce en visionnaire la paupérisation de la classe moyenne de son pays, peu après l’émergence du mouvement des Indignés en Israël en 2011 ».

« Inspiré de sa propre histoire, de sa relation forte avec son frère, comme de la détresse de sa famille après le licenciement de son père, ce thriller social, habilement mis en scène, évoque le malaise d'une société « violente, inégalitaire et dangereuse », au sein de laquelle la jeune génération fait souffler un vent de révolte ».

« Une manière de montrer que les grands mythes israéliens – notamment celui de la cohésion nationale – ont aujourd’hui vécu ».

« Le cinéaste attribue d’ailleurs le succès relatif de son film dans son pays au fait qu’il traite des difficultés quotidiennes d’une partie de ses concitoyens, et non des territoires occupés. « C’est l’un des premiers films israéliens où l’arme d’un appelé est utilisée contre un juif et non contre un Arabe », souligne-t-il ».

« La gémellité troublante des garçons qu'interprètent avec force Eitan et David Cunio et l'explication longtemps différée de leur acte confèrent au film un climat d'étrangeté et de doute ».

« Dans cette fiction du dérèglement, programmation d'un échec, la lutte des classes prend la forme d'un fait divers œdipien absurde et désespéré ».

"Youth" de Tom Shoval - Un regard, une minute » éclaire le film. « Fiction du dérèglement, programmation d’un échec, "Youth" critique de l’intérieur la société israélienne. Le film brise le tabou de la violence entre Juifs, questionne le culte de la jeunesse, de la force et de la performance à travers l’histoire d’un ratage immature ». 

Tout pour plaire à Arte.


France, 2018, 2 minutes
Sur Arte le 16 janvier 2019

« Youth » par Tom Shoval
Israël, Allemagne, 2012
Scénario : Tom Shoval
Production : Green Productions, United King Films, One Two Films, Saarländischer Rundfunk, ARTE
Producteur/-trice : Leon Edery, Moshe Edery, Gal Greenspan, Roi Kurland, Sol Bondy, Jamila Wenske
Image : Yaron Scharf
Montage : Joel Alexis
Musique : Anne-Marie David
Avec Eitan Cunio, David Cunio, Moshe Ivgy, Shirili Deshe, Gita Amely, Uri Hochman, Noa Koler, Gilad Kletter, Alex Peleg, Shahar Peretz
Sur Arte le 17 janvier 2019 à 1 h 50

Articles sur ce blog concernant :
Les citations sur le film sont d'Arte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire