Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

lundi 5 novembre 2018

« Mission vérité – Le « New York Times » et Donald Trump » par Liz Garbus


Arte diffusera le 6 novembre 2018 « Mission vérité – Le « New York Times » et Donald Trump » (The Fourth Estate ; Mission Wahrheit - Die New York Times und Donald Trump), série documentaire en quatre parties réalisée par Liz Garbus. « Le "New York Times" a ouvert ses portes à la réalisatrice Liz Garbus pendant la première année de la présidence de Donald Trump, marquée, entre autres, par le feuilleton russe. Une immersion vertigineuse au cœur d'une rédaction en plein chamboulement ».


En 2010, Liz Garbus avait réalisé le documentaire « 64 cases pour un génie Bobby Fischer ».

« Des bureaux de New York à la cellule investigation de Washington, l'équipe de tournage de la documentariste Liz Garbus a suivi pendant un an les journalistes du New York Times ».

« Une plongée au cœur de cette armée de reporters acharnés, la réalisatrice américaine dépeint le quotidien mouvementé de la rédaction à l'ère de la présidence Trump ». 

« Au moment où la presse américaine est attaquée de toutes parts, sa caméra montre l'envers du décor : les bouclages fiévreux, les conférences de rédaction tendues, les "off the record" (soigneusement bipés par la production), et surtout l'exigeant travail de recoupage des sources ». 

« Accusés par la présidence de propager des fake news, les journalistes semblent ici animés vingt-quatre heures sur vingt-quatre par la seule quête de la vérité, quitte à sacrifier leur vie privée ». 

« L'intrigue, resserrée autour du scandale russe – le New York Times a été le premier journal à révéler l'affaire –, apporte une dimension dramatique au film qui rappelle celle des séries politiques américaines ». 

« Quelques figures charismatiques comme Maggie Haberman, correspondante à la Maison-Blanche, qui, depuis des années, a tissé des liens privilégiés avec Trump, ou Dean Baquet, rédacteur en chef soucieux d'incarner un journalisme "honnête et indépendant", tiennent le haut de l'affiche de cette incroyable galerie de personnages ».

Après l'élection de Donald Trump, ce journal a présenté des excuses à ses lecteurs pour n'avoir pas "capté la colère bouillonnante d'une large partie de l'électorat américain... qui s'est senti non respecté par l'establishment de Washington, de Wall Street et des principaux médias" (MSM).

Comme une grande partie des médias américains, ce vénérable journal new-yorkais, partial à l'égard d'Israël, n'a pas accepté l'élection démocratique du candidat du Parti républicain. Il a mobilisé une partie de ses journalistes pour harceler le Président Donald Trump, tout en occultant les scandales visant Hillary Clinton, Barack Hussein Obama, le Parti démocrate, des dirigeants d'agences de renseignements... Pire, le 5 septembre 2018, il a publié une tribune anonyme présentée comme écrite par un "haut responsable de la Maison Blanche qui explique par le menu comment et pourquoi il s'efforce, avec d'autres, de lutter de l'intérieur contre « les pires penchants » du président américain." Choquant.

Les cent premiers jours
« 20 janvier 2017, jour de l'investiture de Donald Trump ». 

« Dans la newsroom du New York Times, les journalistes affichent une mine déconfite devant les écrans qui retransmettent en direct la cérémonie. Face à ce président qui bouscule tous les codes, le rédacteur en chef Dean Baquet mesure le défi qui attend ses équipes : "Nous allons avoir du mal à le comprendre et à le couvrir de manière offensive, mais c'est un sujet en or." 

« Quelques jours plus tard, le journal fait la une avec une révélation fracassante : le FBI et la CIA ont intercepté des conversations qui ont eu lieu pendant la campagne présidentielle entre Michael Flynn, l'ex-conseiller à la Sécurité de Donald Trump, et l'ambassadeur russe ».

L'effet Trump
« Le New York Times vient de décrocher un scoop : Trump a limogé le directeur du FBI James Comey, qui menait une enquête sur les liens entre ses équipes et la Russie. La rédaction est en effervescence ». 

« Pendant ce temps, le PDG Mark Thompson annonce lors de la téléconférence sur les résultats 2017 du journal que "pour la première fois les abonnements numériques ont dépassé les revenus publicitaires de l'édition papier", avant d'affirmer : "Il y a bel et bien un effet Trump." 

« Malgré ces bons chiffres, le quotidien est en cours de restructuration et ses collaborateurs s'interrogent sur leur avenir face à de nouveaux concurrents comme Facebook et Google. »

Carnage à l'américaine
« Ce troisième volet débute le 12 août 2017, avec la tragédie de Charlottesville, en Virginie ».

« 12 août 2017. À Charlottesville, en Virginie, un rassemblement de groupuscules d'extrême droite dégénère quand une voiture fonce sur la foule des contre-manifestants antiracistes ».

« Donald Trump condamne ces violences sans se prononcer sur la responsabilité de l'un ou l'autre des camps ». 

« Après la démission de son ancien conseiller, Steve Bannon, proche de l'extrême droite, le président divise à nouveau le pays en attaquant de front les immigrés américains. Au même moment, l'affaire Harvey Weinstein éclate ».

À l'épreuve des faits
« Dernier volet : Michael Flynn plaide coupable et déclare avoir menti au FBI dans le cadre de l'affaire russe... »

« Alors que les reporters obtiennent de nouveaux détails sur les enquêtes du procureur spécial Robert Mueller, Michael Flynn plaide coupable et déclare avoir menti au FBI dans le cadre de l'affaire russe ». 

« En parallèle, la rédaction poursuit son investigation sur les agressions sexuelles qui secouent l'industrie cinématographique, mais aussi la Maison-Blanche, et bientôt le New York Times… Le journaliste vedette Glenn Thrush est suspendu par la direction après les plaintes de plusieurs femmes pour harcèlement sexuel ».


« Mission vérité – Le « New York Times » et Donald Trump » par Liz Garbus
Moxie Firecracker Films, 2018
Sur Arte
1ère partie - Les cent premiers jours (Die ersten hundert Tage ; The First 100 Days) : le 6 novembre 2018 à 20 h 50
2e partie - L'effet Trump (Aufschlag Trump ; The Trump Bump: le 6 novembre 2018 à 21 h 45
3e partie - Carnage à l'américaine (Zur Lage der Nation ; American Carnage: le 6 novembre 2018 à 22 h 35
4e partie - À l'épreuve des faits (Die Welt der Fakten ; Matters of Fact: le 6 novembre 2018 à 23 h 30
Visuels : © Aletheia Films LLC

Articles sur ce blog concernant :
Articles in English 
Les citations sont d'Arte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire