jeudi 21 juillet 2016

« Le ciel en héritage » de Patrick Guérin et Gérard Maoui


« Le ciel en héritage », ce beau livre de Patrick Guérin et Gérard Maoui présente avec clarté, précision et quasi-exhaustivité les débuts et l’essor de l’industrie aéronautique en France, dans un contexte mondialisé et caractérisé par des relations parfois ambiguës entre le « politique » et les fabricants. Arte diffusera les 23 juillet et 5 août 2016 Les pionniers de l'avion à réaction, documentaire de Mira Thiel et Birgit Tanner.

La naissance d’une industrie vite exportatrice (1908-1958) aborde les entrepreneurs - constructeurs et sous-traitants -, leurs « machines volantes », les motoristes, les premiers missiles tactiques et les balbutiements de la conquête de l’espace.

L’aviation moderne (1958-2000) continue d’embrasser les volets civil et militaire, et décrit l’avènement de la réaction, la conception des missiles comme partie intégrée du système d’arme, le développement de lanceurs et satellites, l’importance des équipementiers et aborde les défis depuis les attentats terroristes islamistes du 11 septembre 2001.

Avions, hydravions et hélicoptères sont étudiés.

Dès les débuts, apparaît le rôle éminent du politique, celui décisif de l’Armée dans la survie et l’essor d’une activité encore quasi-artisanale lors de l’avant-guerre est expliqué, puis ceux de l’OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique Nord) et de l’Union européenne expliqués.

Quid des modes de décision politique : programmes militaires souvent modifiés, parfois peu adaptés in fine, etc. ? Quid de la pertinence du choix de très grande capacité du futur avion de transport ?

Doté d’une iconographie très belle, cet ouvrage rassemble en encarts les vies et fusions des fabricants et en annexes les coordonnées des acteurs du secteur. Un index aurait été utile.

Arte diffusa les 22 janvier à 22 h 25, 25 janvier à 16 h 25 et 28 janvier 2016 à 8 h 55 Aviation électrique. Le nouvel âge des pionniers de l’air, Arno Trümper (2015, 53 min). "Il y a un siècle, l’invention du moteur à combustion interne fut à l’origine du développement de l’aéronautique. Aujourd’hui, le monde est à la veille d’une nouvelle révolution avec l’avion électrique, potentiellement propre, performant et même élégant. À l’image des pionniers de l’aviation moderne, certains tentent de repousser les limites d’une technologie qui prend son envol en créant leur propre avion électrique. C’est le cas de Bertrand Piccard, inventeur du petit modèle Solar Impulse. Ou de l’ingénieur Calin Gologan, avec son monoplace Elektra One, dont le premier vol a eu lieu en 2011. Des essais sont actuellement en cours pour faire de cette création le premier avion électrique produit en série. Le réalisateur Arno Trümper a suivi Calin Gologan pendant deux ans, assistant notamment à la préparation de l’étape ultime, censée prouver la fiabilité de l’engin : la traversée de la Méditerranée. Ce fascinant documentaire relate la minutieuse préparation, en vue de la traversée de la Méditerranée, du prototype conçu par l'ingénieur Calin Gologan".

Arte diffusera les 23 juillet et 5 août 2016 Les pionniers de l'avion à réaction (Siegeszug Des Düsenjets)documentaire de Mira Thiel et Birgit Tanner. "Dans les années 1930, un Anglais et un Allemand inventent quasiment en même temps, sans jamais se rencontrer, une technique qui va révolutionner l'aviation : le turboréacteur. Au début des années 1930, le jeune Hans Pabst von Ohain est étudiant en physique. À ses heures perdues, il pilote des planeurs. La première fois qu'il monte dans un avion à hélice, un Junkers Ju 52, il est effaré par le bruit et les odeurs de gaz d'échappement. Il se met immédiatement à réfléchir à un système susceptible d'améliorer la propulsion des avions à moteur et imagine le principe du "réacteur". Mais le premier essai de l'engin fabriqué selon ses indications n'est pas concluant. Et il ignore que dans le même temps, un autre passionné d'aviation tente de mettre au point un système équivalent. Le Britannique Frank Whittle, qui a réalisé son rêve d'enfance en devenant pilote dans la Royal Air Force, trouve les biplans de l'armée de l'air beaucoup trop lents. Pour aller toujours plus vite et plus haut, il a lui aussi compris que l'hélice n'est pas le meilleur des propulseurs. Cinq ans plus tôt, il a donc eu la même idée que von Ohain. Mais il n'a que 22 ans, n'est pas ingénieur et son projet de réacteur est rejeté par la hiérarchie militaire. Il faudra à ces deux inventeurs une obstination hors du commun pour imposer leur vision. C'est chose faite le 28 août 1939 pour l'Allemand, avec le vol réussi du Heinkel HE 178, et le 15 mai 1941 pour le Britannique, dont le réacteur est construit non pas en Angleterre, mais aux États-Unis". 

"Parallèlement à l'histoire mouvementée de ces deux pionniers, le documentaire présente la construction d'un turboréacteur de nouvelle génération".


Patrick Guérin et Gérard Maoui, Le ciel en héritage, un siècle d’industrie aéronautique et spatiale française. Préface de Hubert Curien. Le cherche midi éditeur, 2002. 288 pages. 45 €. ISBN : 2-86274-877-3

A lire sur ce blog :












Cet article a été publié en une version plus concise par Aviasport et sur ce blog le 12 février 2011, puis le :
- 26 janvier 2014. Histoire a diffusé le 27 janvier 2014 Les pionniers de l'aviation ;
- 20 avril 2015. Histoire diffusera les 21 avril et 1er mai 2015 Les pionniers de l'aviation ;
- 20 janvier 2016.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire