Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

samedi 30 décembre 2017

« L’aventure aérienne » par Jame’s Prunier


Peintre de l’Air, Jame’s Prunier a écrit une histoire précise, claire, articulée autour des principales étapes d’une aventure épique, avec l’Aéropostale, industrielle, avec les avionneurs et la constitution de pôles nationaux, puis continentaux, technologique, par des innovations capitales (réacteur, cabine pressurisée, etc.), culturelle (livres, films), sportive, avec les records, et humaine avec les « fous volants ». Ce 29 décembre 2017, Arte diffuse L’Étoffe des héros (1983), réalisé par Philip Kaufman d'après un livre de américain Tom Wolfe, avec Fred Ward, Dennis Quaid, Ed Harris, Scott Glenn, Sam Shepard, Barbara Hershey, Lance Henriksen, Veronica Cartwright.

« Images inconnues de l’aviation » de Daniel Costelle
« Le ciel en héritage » de Patrick Guérin et Gérard Maoui
« L’aventure aérienne » par Jame’s Prunier
« Hélène Boucher, la fiancée de l’air » de Bernard Marck
« Mermoz » par Catherine Herszberg et Anne Proenza


Talentueux peintre de l’Air, Jame’s Prunier a écrit une histoire précise, claire, articulée autour des principales étapes d’une aventure épique, avec l’Aéropostale, industrielle, avec les avionneurs et la constitution de pôles nationaux, puis continentaux, technologique, par des innovations capitales (réacteur, cabine pressurisée, etc.), culturelle (livres, films, chansons), sportive, avec les records, et humaine avec les « fous volants » qui ont fait rêver tant d'enfants et d'adultes.

Le tout sur fond de réglementations croissantes, avec l’IATA (Association internationale de transport aérien) et l’OACI (Organisation de l'aviation civile internationale).

Une iconographie riche et variée l’illustre : timbres-postes, gouaches, extraits de journaux, dessins, etc.

Sans viser l’exhaustivité, l’auteur Jame’s Prunier décrit la rivalité avion/hydravion qui s’achèvera au profit du premier.

On peut regretter qu’il n’ait pas insisté davantage sur le rôle déterminant de l’aviation dans l’issue de guerres, telle la bataille d’Angleterre, ou l’essor de l’hélicoptère.

Le Baron rouge
Arte diffusa les 1er et 22 mars 2016 Le Baron rouge. Manfred von Richthofen (Der Rote Baron - Manfred von Richthofen), documentaire de Peter Moers : "Né en 1892 dans une famille de hobereaux prussiens, Manfred von Richthofen devient pilote de chasse en 1915 après une brève instruction. Il excelle très vite dans les combats aériens. D'abord aux commandes d'appareils Albatros, il passe ensuite à un Fokker qu'il fait peindre en... rouge. Après quatre-vingts victoires homologuées, le "Baron rouge" est abattu le 21 avril 1918, soit par un avion canadien, soit par un tir provenant des tranchées de la Somme. Un membre de son escadrille, un certain Hermann Göring, convaincra la mère du défunt de publier le journal de guerre de Manfred, dont il a lui-même rédigé la préface. As de l'aviation allemande durant la Première Guerre mondiale, Manfred von Richthofen fut adulé par le Kaiser puis par les nazis, avant qu'il ne devienne en Allemagne l'incarnation du guerrier exemplaire. Les recherches de l'historien Joachim Castan montrent que la personnalité du "Baron rouge" fut pourtant moins reluisante que son mythe : ambition dévorante, manque de scrupules, obsession de la chasse à l'homme qui l'amène à être impitoyable avec ses adversaires... L'historien démonte parfaitement la façon dont le mythe s'est construit. Il a eu accès à des archives inédites de la famille, notamment au journal intime de la mère de Richthofen, qui ne tenait pas son fils en haute estime. Joachim Castan s'étonne aussi de ce que de nos jours la Bundeswehr et l'Otan continuent de glorifier le souvenir du Baron rouge".

Charles Lindbergh
Dans le cadre de Mystères d'archives, Arte a diffusé les 17 et 24 novembre et 3 décembre 2015 1927. La traversée de l'Atlantique de Lindbergh (27 min) : "Juin 1927. Le jeune aviateur Charles Lindbergh traverse l'Atlantique à bord de son Spirit of St. Louis, allant de New York à Paris en trente-trois heures et demie. En quelques semaines, les caméras et la presse font du jeune homme timide et discret un héros mondial. La machine médiatique s'emballe en Europe comme aux États-Unis. Pourtant, il n'était pas le premier à avoir traversé l'Atlantique en avion..."

L’Étoffe des héros
Ce 29 décembre 2017, Arte diffuse L’Étoffe des héros (1983), réalisé par Philip Kaufman d'après un livre de américain Tom Wolfe, avec Fred Ward, Dennis Quaid, Ed Harris, Scott Glenn, Sam Shepard, Barbara Hershey, Lance Henriksen, Veronica Cartwright.
.
"À la fin des années 1950, les États-Unis se lancent dans la conquête spatiale... Portée par une brochette de comédiens charismatiques (dont Ed Harris, Dennis Quaid et Sam Shepard, récemment disparu), une fresque à grand spectacle, récompensée par quatre Oscars".

"À la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'US Air Force mène dans une base du désert californien des essais sur un avion capable de voler à une vitesse supersonique. Après la mort de plusieurs pilotes, le vétéran Chuck Yeager réalise l'exploit de franchir le mur du son. Lorsqu'en 1957 l'Union soviétique lance son premier Spoutnik, une course contre la montre s'engage aux États-Unis. Mis sur pied par la Nasa, le programme Mercury doit permettre d'envoyer dans l'espace un équipage américain. Les sélections débutent pour choisir les "têtes brûlées" qui participeront, au péril de leur vie, à l'aventure…"


"Déroulés sur un peu plus de quinze ans, ces premiers pas de la conquête spatiale américaine sont racontés à la manière d'une épopée tumultueuse. S'attachant autant à la vie privée des intrépides pilotes qu'aux dangers qu'ils bravent au quotidien, Philip Kaufman n'occulte rien des prouesses et des défis technologiques relevés dans la sueur et les larmes. Il ne laisse pas non plus dans l'ombre les méandres de la politique et le grand barnum médiatique qui transforme ces pionniers de l'aéronautique en héros de la nation. Adaptée d'un roman éponyme de Tom Wolfe et servie par des comédiens charismatiques (Sam Shepard, que le film révéla comme acteur, mais aussi Ed Harris, Dennis Quaid…), une fresque de très haute volée".

Jame’s Prunier, L’aventure aérienne. Préface de Serge Dassault. La Poste, 2000. 90 pages. ISBN : 2-913763-05-7

 L’Étoffe des héros (1983), réalisé par Philip Kaufman 
D'après un livre de américain Tom Wolfe
Avec Fred Ward, Dennis Quaid, Ed Harris, Scott Glenn, Sam Shepard, Barbara Hershey, Lance Henriksen, Veronica Cartwright
Visuels
Scène du film : Le retour triomphant des astronautes.
Présentation du casting : Fred Ward, Dennis Quaid, Scott Paulin, Ed Harris...
© Warner Bros

A lire sur ce blog :
Chrétiens
Culture
France
Il ou elle a dit...
Judaïsme/Juifs
Monde arabe/Islam
Shoah (Holocaust)

Articles in English
Cet article a été publié par Aviasport et sur ce blog le 28 novembre 2010, et le :
- 27 janvier 2014. Histoire a diffusé le 27 janvier 2014 Les pionniers de l'aviation ;
- 21 avril 2015 : Histoire diffusa les 21 avril et 1er mai 2015  Les pionniers de l'aviation ;
- 1er mars 2016.

1 commentaire:

  1. Bonjour!
    je decouvre votre Blog!
    de tres bons articles
    je reviendrais!

    RépondreSupprimer