Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

mardi 24 juillet 2018

« La guerre des gazoducs » par Christian F. Trippe et Ulli Wendelmann


Arte diffusera le 24 juillet 2018 « La guerre des gazoducs » (Gas-Macht -Politik mit Pipelines) par Christian F. Trippe et Ulli Wendelmann. « L'Allemagne va-t-elle devenir la plaque tournante du gaz russe en Europe ? Une enquête captivante sur les enjeux politiques de Nord Stream 2, le projet controversé de construction d’un deuxième gazoduc sous la Baltique ».
/

« Un tiers des besoins européens en gaz naturel est aujourd'hui couvert par la Russie ». 

« Baptisé « Nord Stream 2 », le projet de deuxième gazoduc sous-marin, piloté par le géant russe Gazprom, risque d'accroître la dépendance de l'Europe vis-à-vis de son voisin. Reliant Saint-Pétersbourg à la ville allemande de Lubmin, ce pipeline de 1 250 kilomètres devrait permettre d'importer jusqu'à 110 milliards de mètres cube de gaz naturel par an ». 

Les États-Unis « s'agacent de cette menace hégémonique germano-russe. Car Washington souhaiterait augmenter l'exportation de son gaz naturel liquéfié vers le Vieux Continent ». Lors de la récente réunion de l’OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord), le Président américain Donald Trump a souligné la dépendance dans laquelle la chancelière Angela Merkel a placé son pays à l’égard de la Russie pour son approvisionnement énergétique – après la sortie du nucléaire, approvisionnement en pétrole et gaz auprès de la Russie, pays pourtant désigné comme ennemi de l’Occident lors de la création de l’OTAN.

« De leur côté, plusieurs pays de l'Est s'opposent rigoureusement à ce chantier, l'Ukraine en tête. Kiev craint notamment de perdre les ressources financières qu'elle tire du transit de ce précieux combustible sur son territoire ». En suivant un tracé par la mer Baltique, Nord Stream 2 évite l'Ukraine qui perd son statut de pays de transit et les taxes liées au passage d'un gazoduc sur son territoire.

« Face à cette nouvelle donne, les détracteurs de Nord Stream 2 continuent de se mobiliser » et d'évoquer l'arme diplomatique dont disposerait la Russie du président Vladimir Poutine. 

En 2012, la Commission européenne « a ainsi lancé une politique énergétique commune (l'Union de l'énergie) ».

« De l'Allemagne à l'Ukraine en passant par la Pologne, cette enquête captivante analyse les différentes approches politiques, parfois contradictoires, des pays européens sur ce projet contesté. Le documentaire donne aussi bien la parole aux opposants qu'aux partisans de cette alliance, comme l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, dont la reconversion en lobbyiste défendant les intérêts russes fait polémique. »

Comme pour les "migrants", la chancelière Angela Merkel a effectué un choix qui divise l'Union européenne (UE) et affaiblit l'Allemagne. Et dont elle ne semble pas avoir perçu les implications politiques et diplomatiques.


« La guerre des gazoducs » par Christian F. Trippe et Ulli Wendelmann
Allemagne, 2017
Sur Arte le 24 juillet 2018 à 23 h 20

Articles sur ce blog concernant :
Articles in English
Les citations sont extraites du communiqué d'Arte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire