Citations

« Le goût de la vérité n’empêche pas la prise de parti. » (Albert Camus)
« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil. » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement, et le commencement de tout est le courage. » (Vladimir Jankélévitch)
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit. » (Charles Péguy)

vendredi 11 octobre 2019

Gertrud (Gerty) Simon (1887-1970), photographe


Gertrud (Gerty) Simon (1887-1970) était une photographe juive allemande, célèbre dans les années 1920-1930, et aujourd'hui méconnue, voire oubliée. A Londres, la Wiener Library présente, dans le cadre de Insiders/Outsiders,  l’exposition « Berlin/London: The Lost Photographs of Gerty Simon » (« Berlin/Londres : Les photographies perdues de Gerty Simon »).


Fondée en 1933, The Wiener Library est l’institution britannique conservant les archives sur la Shoah. The Library fournit des documents pour distinguer l’antisémitisme et d’autres formes d’intolérance.

La Wiener Library présente son exposition estivale « Berlin/London: The Lost Photographs of Gerty Simon » sur le travail remarquable de la photographe juive allemande Gertrud (Gerty) Simon (1887-1970) et notamment de nombreux originaux des années 1920 et 1930. Le commissariat de l'exposition est assuré par Barbara Warnock.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre de Insiders/Outsiders, un festival artistique national (mars 2019-mars 2020) célébrant, durant un an, les réfugiés ayant fui l’Europe nazie et leur contribution à la culture britannique. Expositions, concerts, spectacles de danse, représentations théâtrales, projections de films, promenades, conférences, lectures de poèmes… Cette variété caractérise cette manifestation dont la date coïncide avec le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale.

Gerty Simon est née dans une famille juive aisée à Brême. Sa famille s'est installée à Berlin après la Première Guerre mondiale.

Gerty Simon était une photographe célèbre et prolifique. Ses photographies ont été montrées dans de nombreuses expositions à Berlin à la fin des années 1920 et au début des années 1930. 

Gerty Simon a débuté dans le Berlin de la République de Weimar, où il semble vraisemblable, en voyant l’identité de ses portraits, qu’elle ait noué des relations avec des acteurs, des écrivains, des compositeurs, des danseurs et autres artistes de la scène dynamique, innovante et créatrice, ainsi qu’avec le monde des politiciens sociaux-démocrates. Parmi eux : l’actrice et chanteuse Lotte Lenya, interprète des chansons de son premier mari, Kurt Weill, le peintre Max Liebermann, le critique dramatique Alfred Kerr et sa jeune fille Judith, âgée de six ans quand elle arrive à Londres et future illustratrice et auteure de livres pour enfants, l’artiste Käthe Kollwitz et Albert Einstein.  

En 1933, Gerty Simon et son fils Bernard, alors âgé de douze ans, ont fui le régime nazi et se sont installés en Grande-Bretagne. Bernard a été scolarisé à la Herrlingen school de la pédagogue juive allemande Anna Essinger. L'époux de Gerty Simon, juge autorisé à exercer le métier de notaire, est demeuré en Allemagne. il a pu rejoindre sa famille en 1939. Comme de nombreux juifs allemands, son fils et lui ont été internés comme "enemy aliens". Bernard a fait partie des 2 500 hommes, pour la plupart juifs allemands, envoyés en Australie par le bateau Dunera, soit un trajet de 57 jours. Quand il est parvenir à retourner en Angleterre, il a rejoint les Pioneer Corps puis a travaillé pour Time Life magazine.

Très rapidement, Gerty Simon a pu ouvrir son studio photographique dans le quartier de Chelsea et de forger sa réputation comme portraitiste des cercles les plus importants de la société londonienne. De 1934 à 1937, elle a photographié parmi beaucoup d’autres : Sir Kenneth Clark, Dame Peggy Ashcroft, actrice oscarisée, et Aneurin Bevan. 

Son travail a aussi été exposé, en particulier London Personalities à la Storran Gallery à Kensington en 1934. The Sunday Times l’a décrite alors comme « la plus brillante et originale des photographes de Berlin ».  

La qualité des photographies et l’importance des nombreux modèles de Gerty Simon, ainsi que son histoire d’exil d’Allemagne et de ré-établissement professionnel en Grande-Bretagne ont convaincu The Wiener Library – la plus ancienne institution au monde collectionnant des objets sur l’ère nazis – qu’il s’agissait d’une collection artistique fascinante.

En 2015, à la mort de Bernard Simon, les oeuvres photographiques de Gerty Simon ont enrichi les collections de la Wiener Library.

Pour la première fois depuis 80 ans, l’exposition présente le travail de cette artiste photographe innovatrice, qui a saisi tant de figures majeures du monde berlinois sous la République de Weimar. Un monde perdu.


Du 30 mai au 15 octobre 2019 
A The Wiener Library 
29 Russell Square, London, WC1B 5DP
Tel.: +44 (0) 207 636 7247
Monday-Friday 10am-5pm, Tuesdays 10am-7.30pm
Entrée libre.
Visuels :

Lotte Lenya (1898-1985), London, c. 1935. Singer and actress © The Bernard Simon Estate, Wiener Library Collections


Judith Kerr aged six, Berlin, c. 1929. Later a children's writer and illustrator © The Bernard Simon Estate, Wiener Library Collections

Albert Einstein (1879-1955), Berlin, c. 1929 © The Bernard Simon Estate, Wiener Library Collections

Portrait of the Simon family (l-r), Wilhelm, Bernard and Gerty, undated, c. 1930 © The Bernard Simon Estate, Wiener Library Collections

Oriel Ross (1907-1994), London, c. 1934-1935. Actress © The Bernard Simon Estate, Wiener Library Collections

Renée Sintenis (1888-1965), Berlin, c. 1929-1932. Sculptor and medallist © The Bernard Simon Estate, Wiener Library Collections.

Alexander Iolas (1907-1987), c. 1925-1933. Ballet dancer, later a gallerist © The Bernard Simon Estate, Wiener Library Collections.

Articles sur ce blog concernant :
L'article s'inspire du communiqué de presse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire