Citations

« Le goût de la vérité n’empêche pas la prise de parti. » (Albert Camus)
« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil. » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement, et le commencement de tout est le courage. » (Vladimir Jankélévitch)
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit. » (Charles Péguy)

vendredi 30 août 2019

« Isrealités – Sept voyages photographiques »


Le Jüdische Museum Der Schweiz / Galerie (musée Juif de Suisse) présente l’exposition « Isrealities - Sieben Fotografische Reisen » (« Isréalités - Sept voyages photographiques »). Des œuvres de photographes de l'agence Magnum - Philippe Halsman, David Seymour, connu sous le nom de CHIM, Erich Hartmann, Micha Bar-Am, Patrick Zachmann, Thomas Dworzak et Oded Balilty - prises en Eretz Israël, depuis la période de la Palestine mandataire administrée par la Grande-Bretagne jusqu’à aujourd’hui, via la refondation de l’Etat Juif.


« Si je devais résumer le Congrès de Bâle en une seule phrase - que je me garderai de prononcer publiquement - : à Bâle, j’ai fondé l’Etat juif. Si je disais cela aujourd’hui publiquement, tout le monde se moquerait de moi. Dans cinq ans peut-être, dans cinquante ans sûrement, tout le monde en aura pris conscience », a résumé Theodor Herzl, le 3 Septembre 1897, après le Premier congrès sioniste (29 août-31 août 1897) à Bâle (Suisse).

Conséquences de ce Congrès : adoption de la plate-forme sioniste (le programme de Bâle), fondation de l'Organisation sioniste mondiale, adoption de l'Hatikvah pour hymne, etc.

Au Jüdische Museum Der Schweiz / Galerie (musée juif de Suisse) à Bâle, l’exposition trilingue « Isrealities - Sieben Fotografische Reisen » réunit « sept périples photographiques en Eretz Israël ».

Philippe Halsman  (1906-1979), David Seymour  (1911-1956) surnommé CHIM, Erich Hartmann (1922-1999), Micha Bar-Am (* 1930), Patrick Zachmann (* 1955), Thomas Dworzak (* 1972), et le lauréat du prix Pulitzer, Oded Balilty (* 1979) ont saisi, sous des angles varies, différentes étapes de la concrétisation du rêve de Herzl sur près de 80 ans.

Ces photographes de l’agence Magnum nous offrent un voyage en photographies en Eretz Israël, de la Palestine mandataire, à la refondation de l’Etat juif jusqu’à l’Israël d’aujourd’hui. Nous participons à la vie en kibboutz et aux festivités du Jour de l’Indépendance. Nous sommes les témoins de la guerre des Six-jours de 1967 et des manifestations pacifiques au tournant de ce millénaire. Nous voyons ce que les artistes ont vu et comment ils l’ont vu.

L'exposition présente une sélection d'estampes vintage provenant des archives de David Seymour dit CHIM, Erich Hartmann et Micha Bar-Am.

L’exposition bénéficie du soutien de la Society for the Jewish Museum of Switzerland. « Isrealities - Sieben Fotografische Reisen » est une exposition du Jewish Museum of Switzerland et de CLAIRbyKahn d’après une idée d’Anna-Patricia Kahn. Tous les artistes sont représentés par CLAIRbyKahn.

On peut regretter le manque de rigueur parfois dans la terminologie du dossier de presse.

La « terre d'Israël et ses voisins existaient déjà avant la fondation de l'État en 1948. Un sujet populaire pour les photographes ».

La sélection de soixante estampes n'est pas chronologique.

L’exposition s’ouvre « par les images du voyage de Philippe Halsman en 1936 dans la Palestine mandataire sous administration britannique. Qu'il s'agisse des photos d'un danseur sur la plage, de pionniers de l'agriculture ou de nouveaux bâtiments de style Bauhaus, les photographies de Halsman transmettent un esprit d'optimisme joyeux et suscitent la curiosité et l'étonnement envers cet endroit en évolutions rapides ».

De « la refondation d'Israël jusqu'à sa mort en 1956, David Seymour a surnommé CHIM a suivi avec émotion le combat des rescapés juifs de la Shoah dans leur nouvelle patrie » environnée de pays ennemis visant sa destruction. Seymour, dont la famille a été assassinée en Pologne occupée par les nazis, éprouve de l’empathie pour les jeunes habitants courageux des kibboutzim ».

Né en Bavière, Erich Hartmann a « fui l'Allemagne nazie pour s'installer aux États-Unis. Quand il a photographié Israël au début des années 1960, l’excitation euphorique des premières années suivant la refondation de l'État s’était réduite. Hartmann saisit une jeune femme lors de la Fête de l’Indépendance et l’arrivée d’immigrants juifs (olim) roumains en Israël ».

Né en 1930 à Berlin, Micha Bar-Am grandit à Haïfa et co-fonde un kibboutz. C’est le « chroniqueur photographique d’Israël par excellence ». Il a photographié la guerre de Suez (1956) et acheta son premier appareil photographique Leica. De 1957 à 1966, il collabore à « Bahmahane », magazine de l'armée israélienne (Tsahal ou IDF). En 1961, dans le cadre d’une commande du gouvernement israélien, il photographe le procès d'Adolf Eichmann , à Jérusalem. Dès 1966, il travailla comme photographe indépendant (free lance). L’année suivante, il fait la connaissance de Cornell Capa, frère de Robert Capa, et tous deux ont photographié la guerre des Si-Jours pour la presse internationale. « Ses instantanés impressionnants montrent comment la vie et la mort s'entremêlent ».

Né en 1955 à Choisy-le-Roi, Patrick Zachmann  est un photojournaliste et réalisateur de films. En 1987, il publie Enquête d'identité (aux éditions Contrejour), qui résulte d'un projet de sept ans sur l'identité juive. Zachmann s’intéresse aux « rencontres entre orthodoxes et laïques et capture la beauté des lieux ».

« Quand on demande à Thomas Dworzak , né en Bavière et récipiendaire du World Press Photo award in 2001, quels domaines l’ont le plus influencé, il cite juste après Tbilissi, Téhéran ou Cham, le village de son enfance en Bavière, Israël et la Palestine », pays qui n’existe pas. Une tension imprègne ses photographies.

L’exposition s’achève avec Oded Balilty, né à Jérusalem. Ce photojournaliste a débuté sa carrière durant son service militaire en collaborant à.« Bahmahane » Il été distingué par le Pulitzer Prize for Breaking News Photography en 2007 pour un cliché d'une Juive israélienne vivant dans les territoires disputés et s'opposant seules aux forces de sécurité israéliennes lors de l'évacuation de l'avant-poste Amona, à l'est de Ramallah, à la suite de la décision de la Cour suprême israélienne concernant la destruction de neuf maisons dans ce site. Oded Balilty est le premier et seul photographe israélien avoir reçu ce Prix prestigieux. Une métaphore pour évoquer ses concitoyens... Oded Balilty a mis en scène un Superman prêt à se battre dans un paysage désolé, boisé et rocailleux, sans âme qui vive. Il montre des « paysages abandonnés : il photographie le Sabra Cactus, dont le nom est encore utilisé aujourd'hui pour désigner les juifs israéliens nés en Israël ».


Du 29 mars au 1er septembre 2019
Au Jüdische Museum Der Schweiz / Galerie 
Petersgraben 31. CH-4051 Basel
Tél. : +41 (0)61 261 95 14
Du lundi au vendredi de 13 h à 16 h. Dimanche de 11 h à 17 h
Visuels :
Affiche
Philippe Halsman, Reise in den Nahen Osten, Britisches Mandat für Palästina (Voyage au Moyen-Orient, mandat britannique pour la Palestine), 1936
Posthumer Abzug
© Philippe Halsman / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

David Seymour CHIM, Kind (Miriam Trito) geboren in der Siedlung Alma (Enfant (Miriam Trito) née dans la ville Alma)
1951
Original silvergelatiner Abzug
© David Seymour CHIM / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

Micha Bar-Am, In den Gängen der Krankenkassenklinik, Orna wartet auf den Termin ihres Arztes
24. (Dans les couloirs de la clinique d’assurance maladie, Orna attend la nomination de son médecin, 24 ans) Februar 1967
Original silvergelatiner Abzug
© Micha Bar-Am / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

Erich Hartmann, Migranten aus Rumänien, die in Israel ankommen (Migrants de Roumanie arrivant en Israël)
1961
Original silvergelatiner Abzug
© Erich Hartmann / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

Philippe Halsman, Reise in den Nahen Osten, Britisches Mandat für Palästina
1936
Posthumer Abzug
© Philippe Halsman / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

David Seymour CHIM, Jemenitischer Schweisser und Rohrleitung (Soudeur yéménite et pipeline)
1954
Original silvergelatiner Abzug
© David Seymour CHIM / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

Erich Hartmann, Unabhängigkeitstag (Jour de l'Indépendance), Tel Aviv
1961
Original silvergelatiner Abzug
© Erich Hartmann / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

Micha Bar-Am, Zufällige Begegnung in der Geula Strasse zwischen einem Soldaten und seiner Mutter, Jerusalem (Rencontre aléatoire dans la rue Geula entre un soldat et sa mère)
Juni 1967
Original silvergelatiner Abzug
© Micha Bar-Am / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

Patrick Zachmann, Eröffnung des Internationalen Filmfestivals (Ouverture du Festival international du film), Jerusalem
1997
Archival Pigment Print
© Patrick Zachmann / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

Thomas Dworzak, «Peace Now»–Demonstration (Manifestation Peace Now), Jerusalem
Februar 2001
Archival Pigment Print
© Thomas Dworzak / Magnum Photos / Courtesy CLAIRbyKahn

Oded Balilty, Sabra Spuren, aus der Serie Sabra Traces (Sabra traces, de la série Sabra Traces)
2015
Archival Pigment Print
© Oded Balilty / Courtesy CLAIRbyKahn

Articles sur ce blog concernant :
Les citations sont extraites du dossier de presse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire