dimanche 28 mai 2017

« Macy's, New York » documentaire par Janos Kereszti


Arte diffusera le 28 mai 2017, dans la série Les grands magasins, ces temples du rêve (Die großen Traumkaufhäuser), « Macy's, New York », documentaire par Janos Kereszti. Le rôle déterminant de Isidor Straus (1845-1912), qui périt dans le Titanic, et Nathan Straus (1848-1931), frères Juifs américains sionistes et philanthropes, dans l’essor du plus grand magasin au monde fondé en 1851 par Rowland Hussey Macy, et achetés par les frères Straus en 1896. Une chaîne de magasins aux 700 succursales célèbre aussi pour sa parade lors de Thanksgiving dans la Big Apple.

« KaDeWe, Berlin  » par Elke Werry
 
Un « tour du monde des grands magasins mythiques, symboles de l’entrée dans l’ère de la consommation de masse ». « Au fil de son histoire, la marque s'est muée en institution, tout comme la traditionnelle parade qu'elle organise chaque année à Manhattan pour la fête de Thanksgiving » depuis 1924.

Macy
En 1851, Rowland Hussey Macy ouvre Macy’s dans le centre de Haverhill, Massachussetts. Sa clientèle principale est le personnel de l’industrie laitière des environs. Un échec.

Sept ans plus tard, le magasin Macy’s se fixe à New York, et trouve son logo illustré par une étoile à cinq branches. 

« À son ouverture, au XIXe siècle, Macy's n’était qu’une modeste mercerie new-yorkaise, mais la boutique a pris son essor en même temps que la ville ». Macy recrute sa nièce Margareth, enseignante qui invente le slogan "Surprendre le client" et persuade son oncle de diversifier l'offre.

Au fil des années, Macy privilégie un emplacement dans le Ladies Mile, espace où se regroupent les enseignes de luxe. Acquisition d’immeubles voisins, publicité, expositions thématiques, vitrines illuminées, bons de garantie, vêtements sur-mesure pour hommes et femmes… Autant d’innovations qui contribuent au succès du grand magasin Macy’s de la Big Apple.

En 1875, Macy s’adjoint deux associés familiaux, Robert M. Valentine (1850–1879) et Abiel T. La Forge (1842–1878). Deux ans plus tard, il décède. Dans les années qui suivent, ses deux associés meurent aussi.

Les frères Straus
Isidor Straus (1845-1912) et Nathan Straus (1848-1931) sont nés dans une famille originaire d’Otterberg (Palatinat), alors dans le royaume de Bavière.

La famille Straus se réfugie aux Etats-Unis en 1854, deux ans après l’émigration du père Lazarus Straus (1809-1898). 

En 1854, elle s’installe à Columbus, puis à Talbotton en Géorgie. 

La Guerre civile américaine est dramatique pour elle qui décide de s’établir à New York.

Là, est créée L. Straus & Sons, firme de vaisselle et verrerie. Lazarus Straus persuade Rowland Hussey Macy, fondateur de Macy’s, de le laisser ouvrir un rayon de vaisselle au rez-de-chaussée du magasin. Y travaille Isidor Straus.

En 1871, Isidor Straus épouse Rosalie Ida Blun. Le couple aimant a sept enfants. Isidor Straus est membre démocrate du Congrès (1894-1865). Il s’illustre par ses actions de philanthropie dans l’éducation.

En 1875, Nathan Strauss épouse Lina Gutherz (1854-1930). Le couple a six enfants dont Nathan Straus Jr, futur sénateur.

Les frères Straus vendent de la vaisselle et de la porcelaine dans le magasin R. H. Macy & Company.

En 1888, Isidor et Nathan Straus deviennent associés dans Macy’s et propriétaires en 1896.

En 1893, Isidor et Nathan Straus achètent le magasin Joseph Wechsler à Brooklyn, New York, et le rebaptisent Abraham & Straus.

En 1896, ils deviennent propriétaires de Macy’s et Abraham & Straus.

Ils lancent une politique du personnel très pionnière : association d’aide mutuelle pour la santé, présence de médecins et d’infirmières dans les magasins, etc.

Au début du XXe siècle, Macy’s élargit sa superficie en se fixant entre la 7e avenue à l’Ouest, Broadway à l’Est, la 34e rue au Sud et la 35e rue au Nord. Ils dotent ce magasin d'escaliers roulants en bois.

Macy’s poursuit l’ouverture de nouveaux magasins aux Etats-Unis - Houston, La Nouvelle-Orléans et Dallas – où le nombre s’élève en 2016 à 728.

Philanthrope, Nathan Straus s’active dans des organismes de santé. Il fonde avec son épouse le Nathan Straus Pasteurized Milk Laboratory pour fournir du lait pasteurisé aux enfants et combattre la mortalité infantile et la tuberculose. Pendant la panique économique de 1893, il recourt à ses établissements laitiers pour vendre du charbon à prix modiques aux pauvres, et l’offre aux plus nécessiteux. Il crée des maisons pour héberger et nourrir à prix modestes 64 000 personnes.

En 1898, lors de la guerre hispano-américaine, Nathan Straus donne une usine de glace à Santiago, Cuba. 

Il représente les Etats-Unis dans des conférences de protection des enfants.

En 1904, il se rend, lors d’un séjour en Méditerranée avec son épouse, en Eretz Israël. Une visite des lieux bibliques qui l’impressionne grandement. Il poursuit ses activités philanthropiques dans la lutte contre la malaria, crée le Centre de santé à Jérusalem, soutient les fermiers et l’université hébraïque de Jérusalem. Fondée en 1927, une ville côtière est nommée en son honneur Netanya.

En 1912, Isidor Starus et son épouse périssent dans le Titanic. Ida Straus refuse d’aller dans un canot de sauvetage et de quitter son mari Isidor qui décline l’offre d’une place dans ce canot en voyant le nombre de femmes et d’enfants à sauver. Ida Straus offre son manteau en fourrure à sa femme de chambre Ellen Bird, et la place dans un canot. Le couple Straus périt le 15 avril 1912. Seul le corps d’Isidor Straus est découvert et enterré au cimetière Beth-El de Brooklyn. Des mémoriaux rendent hommage à ce couple remarquable.

En 1916, Nathan Straus vend son yacht Sisilina à la Guarde côtière et nourrit, avec l’argent obtenu, les orphelins de guerre. 

Nathan Straus est auss donateur à la New York Public Library.

En 1922, Macy’s entre à la Bourse. Il est à l'avant-garde dans la formation des goûts du public, en organisant des conférences.

Deux années plus tard, est lancée la Macy’s Thanksgiving Day Parade à New York. "Nous croyons au pouvoir de la fête", résume une directrice de Macy's. Un "cadeau à la ville et aux Américains" au coût à sept chiffres. De 1942 à 1942, Macy's suspend sa parade, car le gouvernement a besoin de l'hélium, gaz utilisé pour les ballons de la parade. Le but de la parade, qui dure deux heures, était de "canaliser la foule vers les portes du grand magasin". Le lendemain de Thankgiving, le Black Friday permet d'augmenter considérablement le chiffre d'affaires de Macy's par des soldes visant à "pulvériser la concurrence".

En 1908, Nathan Jr Straus rencontre à l’université de Heidelberg un étudiant en histoire de l’art dénommé Otto Frank. Celui-ci est employé par Macy’s et s’éprrnf de New York. A la mort de son père en 1909, Otto Frank retourne en Allemagne, combat lors de la Première Guerre mondiale. Fuyant l’Allemagne nazie pour les Pays-Bas avec sa famille, il sollicite l’aide de Nathan Jr Straus. Malgré l’aide reçue de ses relations, il se heurte à un refus de visa.

« Quand la Grosse Pomme accède au statut de métropole mondiale" vers 1925, Macy's "devient le plus grand magasin au monde ». Conçus par d’éminents architecte, les façades de Macy’s ont un style palladien. Le grand magasin à Herald Square a été inscrit en 1978 au Registre national des lieux historiques. Il emploie 4 000 salariés.

En 1994, la fusion de Macy’s avec Federated Department Stores se solde dans les années 2000 par des décisions funestes, qui déplaisent à la clientèle.

Des polémiques ont surgi en 2006 lors du retrait de mannequins homosexuels de ses vitrines. Macy’s a présenté des excuses.

Macy’s marque sa sensibilité à la protection de l’environnement en adoptant des sachets réutilisables.

Un documentaire, ou plutôt un long reportage sur Macy's en 2017 et les "expériences émotionnelles" qu'il suscite. Rareté des archives ? Le rappel historique sur ses fondateurs est relégué en seconde moitié du film. Dommage.

« Macy's, New York », documentaire par Janos Kereszti
2017, 53 min
Sur Arte le 28 mai 2017 à 18 h 05

Visuels :
Le grand magasin Macy's à New York
La parade de Thanksgiving du grand magasin Macy's à New York
© Thomas Bergmann

A lire sur ce blog :
Articles in English
Les citations sont d'Arte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire