Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

mercredi 26 décembre 2018

« Oliver Twist » par David Lean


Arte diffusera le 27 décembre 2018 à 13 h 35 « Oliver Twist » par David Lean (1948). « Une adaptation magistrale, fidèle à la noirceur et à la verve du roman de Dickens (1838), avec Robert Newton et Alec Guinness en vedettes d’une galerie de trognes inoubliables », dont le personnage controversé du Juif Fagin affublé de stéréotypes antisémites, dont le nez crochu.


« Dans l’Angleterre victorienne, il ne fait pas bon être orphelin et pauvre. À 9 ans, Oliver Twist, élevé dans un hospice pour enfants, est mis en apprentissage chez un fabricant de cercueils qui le maltraite. Il s’enfuit à Londres, où il rencontre des petits voleurs exploités par deux truands, Bill Sikes et le vieux Fagin. Enrôlé dans leur bande, le jeune garçon est arrêté pour un larcin qu’il n’a pas commis. Sa victime supposée, le bienveillant Mr. Brownlow, veut prendre Oliver sous sa protection. Mais Fagin et Bill en profitent pour le cambrioler… »

Oliver Twist « constitue la seconde adaptation de Dickens réalisée par David Lean après Les grandes espérances (Great Expectations), œuvre tout aussi émouvante ». Dans les deux films, le réalisateur David Lean recourt à quasiment la même équipe.

« Le cinéaste britannique restitue avec un constant souci du détail l’univers du romancier : noyés dans la brume, les sordides bas-fonds londoniens revêtent un aspect fantastique ». 

« Comme chez Dickens, la dénonciation de l'innocence maltraitée, ancrée dans la noirceur et le mélodrame, est tempérée par la finesse et la diversité de personnages aux trognes inoubliables et à la verve féroce ». 

« Si le petit interprète d’Oliver est irréprochable, la réussite du film repose d’abord sur les prestations subtiles de Robert Newton et surtout d’Alec Guinness ».

Même si l’adaptation du roman de Charles Dickens est fidèle, le film a éludé plusieurs faits : Fagin condamné à mort, recevant en prison la visite d’Oliver Twist… Le mot "juif" n'est pas prononcé dans le film.

Le film figure sur la liste du BFI des 50 films à voir avant d’avoir 14 ans constituée par le British Film Institute en 2005.

Fagin
Moses Fagin est un Juif âgé, chef d'une bande d'enfants à qui il apprend à devenir pickpockets à Londres.

Dickens "décrit ainsi Fagin lors de sa première apparition dans les pages d'Oliver Twist, qu'il écrivit en 1838 : "Un très vieux juif ratatiné, dont le visage répugnant à l'aspect dépravé était couvert par quantité de touffes de poils roux." En 1864, le romancier devait faire amende honorable en prenant à rebours les stéréotypes antisémites pour élaborer le personnage de Riah dans l'ultime roman qu'il devait terminer, L'Ami commun".

Dans le film, Alec Guinness incarnait Fagin en s'affublant d'un faux nez mince, effilé, crochu. L'acteur et le réalisateur souhaitaient que le personnage filmé ressemblât au Fagin dessiné par George Cruikshank (1792-1878), illustrateur de livres et caricaturiste britannique, dans la première édition d'Oliver Twist (1838).

En 1949, des manifestants allemands ont protesté devant la salle de cinéma berlinoise qui projetait le film. Ils arguaient du caractère problématique de ce Fagin peu après la Shoah.

Aux Etats-Unis, l'Anti-Defamation League de l'organisation juive américaine B'nai B'rith et le New York Board of Rabbis ont souligné les attributs antisémites attachés à Fagin.

En 1951, United Artists a distribué Oliver Twist aux États-Unis, dans une version réduite de douze minutes, et ce, pour réduire l'image antisémite du personnage Fagin. Le film est bien accueilli par la critique.

Le film est interdit en Israël pour antisémitisme, et en Egypte pour avoir donné une image trop... sympathique de Fagin.

En 1970, durant un hommage à David Lean au Museum of Modern Art de New York, c'est la version originale, sans coupure, qui a été projetée. Et est distribuée en DVD.

"Dans Oliver Twist, le héros qui donne son titre au livre le plus connu de Charles Dickens, est recueilli par un certain Fagin, juif de son état. Ce dernier, présenté par Dickens comme le stéréotype du Juif exploiteur et avare, ne fait que passer dans le roman".

Dans Fagin le Juif, le dessinateur juif américain, un des créateurs du roman graphique, Will Eisner (1917-2005) "imagine et décrit son histoire, faite de misère, de racisme et de désillusion". Gêné par l'antisémitisme véhiculé par l'oeuvre romanesque, il souhaite ainsi contrecarrer le stéréotype antisémite véhiculé par ce roman de la littérature victorienne.


« Oliver Twist » par David Lean
Royaume-Uni, 1948, 116 minutes
Scénario : David Lean
Stanley Haynes
Production : Cineguild, Independent Producers
Producteur/-trice : Ronald Neame, Anthony Havelock-Allan
Image : Guy Green
Montage : Jack Harris
Musique : Arnold Bax
Avec Robert Newton (Bill Sikes), Alec Guinness (Fagin), Kay Walsh (Nancy), Francis L. Sullivan (Mr. Bumble), John Howard Davies (Oliver Twist), Henry Stephenson (Mr. Brownlow), Mary Clare (Mrs. Corney), Anthony Newley (Artful Dodger), Josephine Stuart (Mère d'Oliver), Ralph Truman (Monks), Kathleen Harrison (Mme Sowerberry), Gibb McLaughlin (Mr. Sowerberry), Amy Veness (Mme Bedwin), Diana Dors (Charlotte), Frederick Lloyd (Dr. Grimwig), Maurice Denham (Commissaire), W.G. Fay (Libraire), Michael Dear (Noah Claypole), Henry Edwards (Policier), Hattie Jacques (Chanteuse), Michael Ripper (Barney)
Auteur : Charles Dickens
Sur Arte les 27 décembre 2018 à 13 h 35 et 30 décembre 2018 à 10 h 05
Version française
Visuels :
Mr Bumble (Francis L.Sullivan) Leads Oliver (John Howard Davies) Through The Workhouse
Bill Sikes (Robert Newton) Has A Drink With Nancy (Kay Walsh) As Fagin (Alec Guinness) Talks With Him.
Oliver Twist (John Howard Davies) Asks The Workhouse Master (Kenneth Downey ) For More.
Credit : Guy Green
Oliver Twist (John Howard Davies) Tries Out His Pickpocketing Techniques On Fagin (Alec Guinness).

Les citations sur le film sont d'Arte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire