mardi 20 septembre 2016

Amy Winehouse: A Family Portrait



Le Contemporary Jewish Museum (CJM) à San Francisco a présenté l'exposition éponyme. Née dans une famille Juive britannique, Amy Winehouse (1983-2011), chanteuse, auteur, compositrice et interprète, a abordé un registre mixant jazz, R’n’B et soul music. Le 14 septembre 2016, jour anniversaire de la naissance de Amy Winehouse, la chanteuse Adèle lui a rendu hommage en interprétant Make you feel my love.


« L’écriture est une thérapie pour moi. Des fois je me sens tellement mal que tout ce que j’arrive à faire, c’est écrire une chanson, c’est tout. J’aime bien écrire sur des choses douces-amères… Des trucs tristes qui m’arrivent, quoi », déclare Amy Winehouse en 2005.

Photographies, première guitare, collection de disques, uniforme de la Sylvia Young School, Grammy Award, robe signée par Luella Bartley et qu'Amy Winehouse a portée lors de son spectacle au festival de Glastonbury (2008)... Ces souvenirs sont réunis dans l'exposition itinérante Amy Winehouse: A Family Portrait présentée au musée Juif de Londres, au musée Juif de Vienne  (Jüdisches Museum de Judenplatz), au Beit Hatfutsot-Musée du peuple Juif, et au Contemporary Jewish Museum (CJM) à San Francisco et dont les commissaires sont le frère Alex et la belle-soeur, Riva, de l'artiste.

Jazz, R’n’B et soul music
En introduction de cette exposition, le Beit Hatfutsot-Musée du peuple Juif présentera l'histoire de la grande migration Juive vers Londres à la fin du XIXe siècle.

Amy Jade Winehouse naît le 14 septembre 1983 dans une famille Juive britannique : ses grands-grands-grands-parents parternels arrivent en Grande-Bretagne au début des années 1890, en provenance de Biélorussie. Ils s'installent dans l'East End. Le grand-grand-père d'Amy Jade Winehouse, Benjamin Winehouse, et son épouse Fanny dirigent un salon de coiffure pour hommes sur la Commercial Street.


"Etre Juive pour moi, c'est être ensemble comme une vraie famille. Ce n'est pas allumer des bougies et dire "Brocha"", avait confié Amy Winehouse en 2005.


"Amy était incroyablement fière de ses racines judéo-londoniennes. Nous n'étions pas religieux, mais nous étions traditionnalistes. Quand d'autres familles allaient passer une journée ensoleillée au bord de mer, nous allions dans l'East End. J'espère que le monde verra cet autre côté non seulement d'Amy, mais de notre famille Juive typique", déclare Alex Winehouse, frère aîné de quatre ans de l'artiste et directeur créatif de la Fondation Amy Winehouse.

Rétive à la discipline, Amy Winehouse grandit à Southgate, dans le North London. Sa mère Janis est pharmacienne, son père Mitch, chauffeur de taxi, est issu d'une famille nombreuse de l'Est londonien.

Son éducation musicale, elle la fait dans sa famille musicienne, notamment auprès de sa grand-mère adorée Cynthia, chanteuse - l'un des premiers tatouages d'Amy Winehouse représente Cynthia en pin up -, et par le jazz.


« Il y a des chanteuses qui sont des stylistes pures, comme Dinah Washington, il y a celles qui sont techniques, comme Ella Fitzgerald, et il y a celles qui créent des atmosphères, comme Billie Holiday. C’était l’âge d’or des chanteuses, j’ai beaucoup appris d’elles. On n’apprend rien avec les artistes de notre époque. J’ai toujours voulu mêler du hip hop au jazz, et le faire de façon féminine. Ca a déjà été fait par des hommes. Oui, je dirais que mon beat est teinté de jazz », a déclaré Amy Winehouse. Ses goûts étaient éclectiques, et incluaient les groupes féminins des années 1960.


Ses parents divorcent quand Amy Winehouse a neuf ans. Une séparation qui l'affecte profondément, même si elle ne le montre pas. Elle "se réfugie dans la musique" et crée avec une amie Juliette Ashby, son premier groupe.


Adolescente rêvant de célébrité, Amy Winehouse se porte candidate à la célèbre Sylvia Young School, puis étudie à la Brit School. Elle chante avec le National Youth Jazz Orchestra dirigé par Bill Ashton depuis 1965. Celui-ci est sidéré par la voix de l'adolescente : "C'était une jeune fille sage qui voulait chanter. Comment une fille de 16 ans peut-elle chanter comme une Noire américaine de 50 ans ?"



Nick Godwyn, son futur manager, est époustouflé par son audition. Il expose aux parents d'Amy Winehouse le déroulement de la carrière de l'artiste. Janis Winehouse préfère que sa fille achève ses études, mais Amy Winehouse dit "Non". Elle se consacre donc exclusivement à sa passion pour la musique.


Son guitariste, avec qui elle a écrit des chansons, Ian Barter, se souvient d'une adolescente "drôle, un vrai pitre. Elle fumait et buvait beaucoup quand on travaillait, mais cela ne perturbait pas nos séances".



En 2002, son audition chez Island Records enthousiasme les dirigeants du label qui font signer un contrat à Amy Winehouse. Celle-ci obtient une avance de 250 000 £.


En mai 2002, elle rencontre en Floride Salaam Remi, producteur du groupe de rap Fugees dans les années 1990. Salaam Remi produit son album Frank qui sort en octobre 2003. Ventes modestes, mais "critique dithyrambique" et sélection pour les Mercury Music Awards.

Quand sa carrière décolle, Amy Winehouse se fixe à Camden Town, y cuisine, et y fréquente les clubs et pubs londoniens de ce quartier rock. Le quartier londonien où est situé le musée Juif britannique ayant accueilli cette exposition. 

Sa musique ? « Je ne dis pas que ma musique est jazzy. Elle est pleine d’âme, j’y mets beaucoup de moi, elle est très personnelle. Elle est expressive et différente. C’est ça le jazz, pour moi ! », expliquait Amy Winehouse, qui se définit comme une "chanteuse de jazz" et mêle jazz, hip-hop et soul. 

Son style et son look – cheveux noirs crépés relevés en chignon choucroute, tatouages, yeux soulignés à l’eye-liner - surprennent.


Alors qu'elle n'en est encore qu'à l’orée de sa carrière, Amy Winehouse est invitée par le New Pop Festival en 2004. Elle y donne un « concert légendaire » où elle déploie « l'étendue de son talent ».

En 2004, elle tombe amoureuse de Blake Fielder-Civil dans un bar, réalisateur de clips et accro à l’héroïne et à la cocaïne. A la grande tristesse de sa famille et de ses amis. Au fur et à mesure que leur relation se poursuit, Ami Winehouse maigrit, souligne son maquillage, son moral s'étiole.

Un "an plus tard, Blake Fielder-Civil la quitte. La vie d'Amy Winehouse devient chaotique". L'artiste refuse de suivre une cure de désintoxication, se sépare de son manager.

Arte a diffusé « Amy Winehouse en concert » par Woomy Schmidt et Norbert Waldmann enregistré en 2005.

Amy Winehouse est profondément affectée par le décès en 2006 de sa chère grand-mère Cynthia qui "représente un amour pur et inconditionnel".


Elle écrit des chansons, rencontre à l'été 2006 le producteur Mark Ronson. Une collaboration intense - ils enregistrent cinq chansons en une semaine - d'où résulte Back To Black (2006), succès mondial et deuxième album studio. Elle y relate la douleur de la séparation.

"Avec cet album monstre, récompensé par un Brit Award et quatre Grammy Awards (dont ceux de Meilleure révélation artistique, Meilleur album de l’année et Meilleure chanson), Amy Winehouse était catapultée au royaume des superstars. Le 3 décembre suivant, la chanteuse était l’invitée de l’émission musicale Other voices, traditionnellement tournée à Dingle, un village de pêcheurs irlandais. Dans l’église St-James de Dingle, elle offrit vingt minutes de concert absolument magique. Devant un petit auditoire envoûté, elle interpréta six morceaux, accompagnée par son guitariste et son bassiste. Après le concert, c’est une Amy Winehouse heureuse et détendue qui accordait un entretien au présentateur de l’émission, John Kelly, évoquant avec lui sa musique et ses projets d’avenir".



Blake Fielder-Civil revient vers Amy Winehouse. Leur relation néfaste pour elle reprend.

L'album Back To Black atteint la 7e place du hit-parade américain, et est vendu à plus de cinq millions d'exemplaires l'année de sa sortie.

Au printemps 2007, Amy Winehouse enregistre son concert à Londres. Elle y interprète les succès de son premier album Frank (2003) et de Back To Black (2006), son dernier disque produit par Mark Ronson : Tears Dry On Their Own, Rehab – titre « inspiré de ses cures de désintoxication alcoolique » -, Just Friends.

En 2007, cet album Back To Black ("Retour au noir") lui vaut le Brit Award de la meilleure artiste anglaise et une nomination aux Mercury Music Awards.

Le 18 mai 2007, Amy Winehouse épouse Blake Fielder-Civil à Miami. Les médias se font l'écho de ses virées nocturnes.

En août 2007, Amy Winehouse est hospitalisée. Overdose d'héroïne.

Blake Fielder-Civil est condamné à une peine d'emprisonnement pour coups et blessures. Amy Winehouse surconsomme de l'alcool. 

À la cérémonie des Grammy Awards en février 2008, Back to Black a remporté cinq prix, dont le prix du meilleur album vocal pop, chanson Rehab  « chanson de l'année », prix de « meilleure performance féminine pop de l'année » et « meilleure nouvelle artiste ».

En août 2008, Amy Winehouse décide de décrocher de ses addictions, en sachant que cela prendrait du temps. Pendant six mois, elle vit sur l'ile de Sainte-Lucie, dans les Caraïbes. Elle met un terme à sa dépendance à l'héroïne, mais pas à celle de l'alcool.

Signe de la popularité de cette jeune artiste, le musée Madame Tussauds fabrique une statute d’Amy Winehouse pour l’exposer dans sa galerie.

En 2008, l’état de santé d’Amy Winehouse se dégrade en raison de sa consommation d’alcool et de crack.

Le  couple divorce en janvier 2009.

Amy Winehouse se lie avec le réalisateur Reg Traviss qui exerce sur elle une influence positive.


En mars 2011, le crooner américain Tony Bennett la contacte pour un duo. Amy Winehouse choisit Body and Soul, chanson préférée de son père. 

En avril 2011, elle annonce à sa famille qu'elle va arrêter sa consommation d'alcool. Douze concerts en moins de trois semaines d'une tournée-marathon européenne sont prévus. Lors de son concert à Belgrade le 18 juin 2011, Amy Winehouse arrive ivre, titubant sur scène. La tournée est annulée.

De retour à Londres, Amy Winehouse s'isole dans sa nouvelle maison de Camden Square.


"Elle avait peur en permanence. Elle buvait pour lutter contre son angoisse", confie sa mère, Janis Winehouse.

Amy Winehouse décède le 23 juillet 2011 à l'âge de 27 ans, à Londres, à la suite d’un abus d’alcool (plus de quatre grammes dans le sang). Des médias l'ont alors faite entrer dans le macabre Club des 27 réunissant les jeunes artistes du rock et du blues décédées prématurément - overdoses, accident - à l'âge de 27 ans : Brian Jones, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain.

Peu après son décès, sa maison est cambriolée : des textes originaux ainsi que des lettres, une guitare et un carnet de snotes disparaissent.


Quelques mois plus tard, sort l’album Lioness: Hidden Treasures.


La famille de l’artiste a créé la Fondation Amy Winehouse afin d’aider notamment les jeunes malades, souffrant d’addictions.

Amy Winehouse: The Day She Came to Dingle  de Maurice Linnane (2012) a été diffusé les 14 et 15  janvier 2014, au Walter Reade Theater, lors du 23e festival newyorkais du film Juif au Film Society of Lincoln Center.

Selon The Sun (28 mars 2014), un hologramme en trois dimensions d'Amy Winehouse afin de le produire lors d'une tournée mondiale dans lequel cet hologramme interprèterait les chansons de cette artiste en compagnie d'un orchestre.

Le 14 septembre 2014, une statue en bronze représentant Amy Winehouse grandeur nature a été inaugurée à Londres en présence de sa famille, dont ses parents Mitchell et Janis Winehouse, de l'actrice septuagénaire Barbara Windsor, et de fans. Installée à Stables Market, à Camden, quartier dans le nord de Londres où a grandi Amy Winehouse qui aurait eu 31 ans, cette statue est l'oeuvre de Scott Eaton. Une vraie rose rouge est piquée dans la coiffure "choucroute" d'Amy Winehouse, tête inclinée, main gauche sur la hanche, vêtue d'une robe bustier courte  à plis et large ceinture soulignant sa minceur, portant un collier avec une étoile de David autour du cou, et des chaussures à hauts talons. "Présidant la cérémonie, le père de la chanteuse s'est dit ému : « C'est comme l'immortaliser dans un beau moment de sa vie. Nous espérons vraiment que les fans d'Amy aimeront la statue ».  Et d'ajouter au Guardian : “Spirituellement, elle ne nous quittera plus. Je suis triste, très, très triste. Nous ne devrions pas être ici, mais nous le sommes. C'est la réalité", 

"Je voudrais qu'on se souvienne d'elle comme quelqu'un de normal, gentil, généreux, tendre, aimant et drôle. Car c'est ce qu'elle était", conclut son père bouleversé.

Arte a diffusé le 27 septembre 2014 Pop Légendes : Amy Winehouse (Pop Legenden: Amy Winehouse), documentaire de Andreas Kanonenberg (2013). Ce réalisateur a recueilli les témoignages inédits et émouvants des parents et amis d'Amy Winehouse.

A l'exposition originelle, le Beit Hatfutsot-Musée du peuple Juif ajoute l'espace From East End to Golders Green » (« De l’Est End à Golders Green), qui évoque le quartier historique londonien où se sont installés les immigrants Juifs d'Europe orientale.

Présenté lors du festival de Cannes 2015Amy, documentaire controversé de Asif Kapadia est sorti sur les écrans en France le 8 juillet 2015. Il figure sur la shortlist de 15 films retenus par l’Académie des Arts et des Sciences du Cinéma, dans avant la cérémonie des Oscars. 

« Amy » fait partie des 15 films pré-sélectionnés pour l'Oscar du meilleur documentaire après que  a réduit la liste de 124 prétendants mardi. Le 15 janvier 2016, une dernière liste de cinq documentaires sera établie. Le vainqueur recevra l'Oscar 2016 lors de la cérémonie du 28 février 2016.


Le 28 février 2016, « Amy », documentaire controversé de Asif Kapadia a reçu l'Oscar du meilleur documentaire. Sur son compte Twitter, Mitch Winehouse a posté des messages exprimant sa colère à l'égard de ce film : "Je suis toujours fier de mon bébé. Mais Amy n'aura pas eu d'Oscar. Juste Asif Kapadia. Tout se résume à cela... Asif. Il a trompé tout le monde". "Je ne vais pas changer d'opinion simplement parce que ce film a gagné l'Oscar. C'est un portrait négatif, malveillant et erronné d'Amy",  

Arte diffusa les 9, 16 et 22 avril 2016 à Pop Légendes : Amy Winehouse, documentaire de Andreas Kanonenberg (2013).

Le 14 septembre 2016, jour anniversaire de la naissance de Amy Winehouse, la chanteuse Adele lui a rendu hommage en interprétant Make you feel my love, de Bob Dylan. Elle l'a qualifiée de « la plus cool des motherfuckers que la Terre ait portée ». Dans un "court discours capté par une fan pendant le concert et relayé par Pitchfork, Adele explique qu'elle doit beaucoup à Amy dont le premier album, Frank, a changé sa vie. Qualifiant Amy Winehouse de génie, elle a formulé son souhait d'entendre un jour une nouvelle chanson de l'interprète du cultissime Rehab".

La Zebra One Gallery présente l'exposition de photographies d'Amy Winehouse par Phil Knott. "To celebrate the life of jazz icon, Amy Winehouse and raise vital funds for the Amy Winehouse Foundation, Zebra One Gallery will hold Hope, an extraordinary exhibition of previously unseen photos and one-off artworks, created especially for the event. On September 13 – the day before what would have been, Amy’s birthday – the gallery will unveil, for the first time, a collection of beautiful shots with the fresh-faced young star by acclaimed photographer, Phil Knott in the early Noughties, as she took her first steps into the limelight. Phil first worked with Amy in 2003, on promotional shoots for her debut album, Frank and continued to shoot her during the early years, when he was touched by how charmingly unaware she was of the massive talent and presence she’d been gifted. The private view, at Soho’s exclusive member’s club, Century – a beloved haunt of the Winehouse family – will also feature an auction of one-off artworks by celebrated artists including Mason Storm, Dan Pearce, James Rawson and The Mighty Joe Castro. All of the auction money will go to the charity, set up in her memory, to prevent the effects of drug and alcohol misuse in young people and to help them reach their full potential. Phil Knott is behind the seminal images of a galaxy of music stars, from Prince and Liam Gallagher to Chris Martin and Justin Timberlake to name but a few, but Amy stood out for him. HE EXPLAINED: “WHEN I UNEARTHED THIS BOX OF PHOTOS, AFTER MOVING TO LA, I WAS MOVED BY HOW FULL OF HOPE, BEAUTY AND SHY INNOCENCE THEY WERE, THIS WAS THE FUNNY, HEALTHY AND REMARKABLE AMY THAT I REMEMBERED, AND CAPTURED IN THOSE EARLY YEARS. THEY HAVE NEVER BEEN SHARED WITH THE PUBLIC BEFORE, SO I WANTED TO WORK WITH ZEBRA ONE GALLERY AND THE  FOUNDATION, TO CELEBRATE HER LIFE AND INSPIRE YOUNG PEOPLE.THE CHARITY IS DOING FANTASTIC WORK IN HER MEMORY, BY SHOWING AMY IN HER PRIME, BEFORE THE ADDICTIONS THAT THEY ARE ALSO BATTLING – TOOK HOLD.”.


Du 13 septembre au 13 octobre 2016
A la Zebra One Gallery 
1 Perrin’s Court. Hampstead. London. NW3 1QX

Tel: + 44 (0) 207 794 1281
Du mardi au vendredi de 10 h à 17 h. Samedi de 10 h à 17 h. Sur rendez-vous le dimanche

Du 23 juillet au 1er novembre 2015
Au Contemporary Jewish Museum (CJM) 
736 Mission Street (btwn. 3rd and 4th Streets), San Francisco, CA 94103
Tel. :  415.655.7800
Du jeudi au mardi de 11 h à 17 h, jeudi de 11 h à 20 h


Du 7 octobre 2014 au 1er mai 2015
Au Beit Hatfutsot-Musée du peuple Juif 
Vernissage le 19 octobre 2014 à 20 h

Du 11 mars au 20 août 2014
Au Jüdisches Museum de Judenplatz
Judenplatz 8, 1010 Vienna. Austria
Tél. : +43 (1) 535 04 31
Du dimanche au jeudi de 10 h à 18 h. Vendredi de 10 h à 14 h

Du 3 juillet au 15 septembre 2013
Au Jewish Museum of London
Raymond Burton House,
129-131 Albert Street, London NW1 7NB
Tel. : + 44 (0)20 7284 7384
 Du dimanche au jeudi de 10 h à 17 h. Vendredi de 10 h à 14 h.

« Amy Winehouse en concert » par Woomy Schmidt et Norbert Waldmann
Allemagne, 2005, 44 minutes
Diffusions sur Arte les 6 août 2012 à 0 h 15 et 16 août 2012 à 2 h 25, 11 mars 2014..

Pop Légendes : Amy Winehouse, documentaire de Andreas Kanonenberg (2013)
Diffusions les 13.09.2014 à 22h35 et 27.09.2014 à 1h50
Sur Arte les 9, 16 et 22 avril 2016

Amy Winehouse: The Day She Came to Dingle de Maurice Linnane
2012, UK, 59 minutes

Visuels :
Concert © SWR-Andreas Klehm
Autres photos : © Famille Winehouse, DR, courtesy of Jewish Museum London and Winehouse Family

Articles sur ce blog concernant :

Cet article a été publié les 2 juillet et 5 et 27 août 2013, 13 janvier, 11 mars, 18 août et 18 octobre 2014, 30 avril, 9 juillet et 29 octobre 2015, 1er mars et 6 avril 2016. Il a été modifié le 20 septembre 2016.

2 commentaires:

  1. Une grande artiste qui nous a quitté trop tôt. Elle me manque

    RépondreSupprimer
  2. Amy, Amy, Amy...forever..my tears don't dry on their own...miss you so much, girl.

    RépondreSupprimer