Citations

« Le goût de la vérité n’empêche pas la prise de parti. » (Albert Camus)
« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil. » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement, et le commencement de tout est le courage. » (Vladimir Jankélévitch)
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit. » (Charles Péguy)

dimanche 1 septembre 2019

« À la rencontre des Juifs d'Europe » par Christoph Weinert


Arte diffusera les 3 et 4 septembre 2019 « À la rencontre des Juifs d'Europe » (Jüdisch in Europa), documentaire en deux parties réalisées par Christoph Weinert. « Un regard sur les Juifs de l'Europe contemporaine à travers la rencontre d'habitants de six villes, pour un portrait tout en nuances » diffusé à un horaire nocturne.

« Comment vivent les Juifs dans l'Europe d'aujourd'hui ? » C'est une formulation qui déracine les Juifs de leur terreau européen. Pourquoi n'avoir pas écrit « Juifs européens » ?

« Leur quotidien est-il impacté par l'antisémitisme, les attentats passés ou la politique d'Israël ? » Quelle formulation ! La chaîne publique franco-allemande Arte s’attendrait-elle à une réponse négative ? Elle n’ose ni qualifier ces attentats d’« islamistes » ni évoquer la diplomatie partiale de l’Union européenne ou celle des Etats la composant, ni le rôle des médias ou des « gouvernements des juges »... 

« Tous deux juifs, la productrice allemande Alice Brauner et le journaliste suisse Yves Kugelmann parcourent l'Ancien Continent pour rencontrer différents profils et personnalités ».

« Rabbins, mais aussi restaurateurs, écrivains, musiciens, journalistes ou penseurs leur permettent de composer une image plus précise de la diversité de la judéité contemporaine et de nuancer leurs conditions d'existence selon les pays traversés ».

« Fourmillant d'anecdotes et de témoignages, ce documentaire en deux parties ouvre le dialogue, éclaire et enrichit la connaissance du peuple juif ». Alors pourquoi le diffuser à 23 h 20 et 0 h 15 ?

« À Marseille, Alice Brauner et Yves Kugelmann découvrent une ville ouverte, réputée pour son sens du brassage ». 

« Surnommée "la petite Jérusalem", Strasbourg s'affiche comme une cité vertueuse où la communauté juive est bien intégrée ». 

« À Francfort, rencontre avec le club de foot du Maccabi qui accueille 70 % de licenciés non-juifs mais dont les joueurs sont parfois victimes de rejet… »

« A Varsovie, Alice Brauner et Yves Kugelmann se rendent dans une école juive accueillant plus de deux tiers d'élèves non-juifs ».

« À Budapest, la communauté hongroise se dit sereine malgré la détérioration du climat politique ».

« A Venise, qui fut le premier ghetto juif, ne compte plus que 400 membres ». Non, en Europe, le premier ghetto fut créé à Genève en 1428. Celui de Venise fut institué en 1516. Au Maroc, Fès-la-nouvelle, fondée en 1276, avait assigné les Juifs depuis 1438 dans un ghetto dénommé mellah. 


« À la rencontre des Juifs d'Europe » par Christoph Weinert
Allemagne, 2018
Sur Arte :
1ère partie : le 3 septembre 2019 à 23 h 20, 18 septembre 2019 à 9 h 25
2e partie : le 4 septembre 2019 à 0 h 15, 18 septembre 2019 à 10 h 20
Visuels : © AVE Publishing

Articles sur ce blog concernant :
Les citations sont proviennent d'Arte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire