Citations

« Le goût de la vérité n’empêche pas la prise de parti. » (Albert Camus)
« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil. » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement, et le commencement de tout est le courage. » (Vladimir Jankélévitch)
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit. » (Charles Péguy)

lundi 9 septembre 2019

« Propagande - L'art de vendre des mensonges » par Larry Weinstein


Arte diffusera le 10 septembre 2019 « Propagande - L'art de vendre des mensonges » (Propaganda - Wie man Lügen verkauft ; Propaganda: The Art of Selling Lies) par Larry Weinstein. « Des statues édifiées à sa propre gloire par Alexandre le Grand jusqu'à l'absurdité inquiétante des fake news, un large panorama de la manipulation des foules à travers les âges. Ou comment tout pouvoir tend inévitablement à raconter des histoires. »
« La loi de la banane » par Mathilde Damoisel
« Propaganda - La fabrique du consentement » par Jimmy Leipold 
« Propagande - L'art de vendre des mensonges » par Larry Weinstein

Arte diffusera, dans le cadre d'une soirée sur la propagande, le 10 septembre 2019 « Propagande - L'art de vendre des mensonges » (Propaganda - Wie man Lügen verkauft ; Propaganda: The Art of Selling Lies), documentaire réalisé par Larry Weinstein. « Comment influencer les foules ? Mentir est-il inné ? Et surtout, quels sont les effets de la désinformation ciblée sur nos sociétés ? À l’heure des fake news et de la défiance envers la parole politique, un regard sur l’histoire et le pouvoir d'une communication de masse orchestrée pour manipuler ».

« Tout a commencé par l'art pariétal. Dans la grotte d'El Castillo, en Espagne, l'empreinte d'une main peinte au pochoir, datant de plus de quarante mille ans, figure la première création d'un symbole ».

« La propagande – manipulation des signes et exploitation du besoin de croire – allait y trouver sa voie, se multipliant en autant de formes qu'elle connaîtrait de définitions ».

" Propaganda" vient du verbe "propagare" qui signifie en latin « ce qui doit être propagé ».

En 1622, dans le sillon de la Contre-Réforme suivant le Concile de Trente (1545-1563), le pape Grégoire XV institue la Congregatio de Propaganda Fide (« Congrégation pour la propagation de la foi »). Celle-ci réunit des cardinaux dont la mission consister à suivre la diffusion du catholicisme par les missionnaires.

C'est au XXe siècle, dès la Première Guerre mondiale, que le vocable "propagande" est connoté négativement.

"Lavage de cerveau politique", "attaque délibérée contre la complexité de la pensée" ou "main invisible qui conduit à obtempérer sans en avoir conscience" pour certains historiens et spécialistes, la propagande s'ancre peut-être dans "notre capacité à rester sciemment dans l'ignorance".

Le documentaire associe étroitement "propagande" et "mensonge" alors que la "propagande", forme de communication, peut aussi véhiculer des vérités dans un cadre de "guerres de narratifs".

Ce film évoque la propagande nazie au travers notamment du Triomphe de la volonté, film de Leni Riefenstahl. Mais il élude celle en direction du monde arable dans laquelle le grand mufti de Jérusalem al-Husseini a joué un rôle majeur et dont les effets létaux perdurent. Un sujet étudié en particulier par Jeffrey Herf.

« Inhérente à l'idée même de pouvoir, elle serait aussi essentielle à tout État moderne ». 

« Des statues édifiées à sa propre gloire par Alexandre le Grand jusqu'à l'absurdité inquiétante des fake news, ce documentaire richement illustré défait la pelote des fabriques à histoires les plus emblématiques, nommées storytelling par les conseillers en communication d'aujourd'hui ».

« Outre les célébrations de masse en Corée du Nord, les rumeurs distillées de part et d'autre du mur de Berlin pendant la guerre froide ou les tours de passe-passe de Donald Trump, ce documentaire évoque aussi les manipulations propres à la religion et surtout à l'art, à la fois force d'illusion et contre-pouvoir ». 

"Tout art est propagande. Il ne s'agit pas de celle d'un État puissant, mais du cœur d'un individu", assène Ai Weiwei, le sculpteur, photographe et blogueur chinois, célèbre pour ses performances anti-establishment ». 

« Spécialistes des médias, psychanalystes, philosophes ou artistes activistes commentent avec force, archives à l'appui, les mécanismes de cet art du mensonge aussi vieux que le langage ».

Ce documentaire germano-canadien a été présenté au Hot Docs Canadian International Documentary Festival en 2019.


Allemagne, Canada, 2019, 92 minutes
AUTEUR(S) : David Mortin, Andrew Edmonds
IMAGE : John Minh Tran
MONTAGE : David New
PRODUCTION / DIFFUSION : Hawkeye Pictures, Taglicht Media, ZDF/ARTE, PBS International
Sur Arte le 10 septembre 2019 à 20 h 50
Visuels :
© National Film and Sound Archive of Australia
© Bundesarchiv-Filmarchiv/Transit Film
© National Archives and Records Administration
© Getty Images
© Hawkeye Pictures/Taglicht Media/John Minh Tran
© Library of Congress

Articles sur ce blog concernant :
Les citations sont proviennent d'Arte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire