mardi 11 juillet 2017

« ENS : L'école de l’engagement à Paris » par Antoine de Gaudemar et Mathilde Damoisel


Arte diffusera le 13 juillet 2017 « ENS : L'école de l’engagement à Paris  » (Die Pariser ENS) par Antoine de Gaudemar et Mathilde Damoisel. « Création de la Révolution française », l'École Normale Supérieure ou « Normale Sup » a favorisé l'éclosion de mouvements » politiques, comme le socialisme, et « intellectuels majeurs comme l'existentialisme ou le structuralisme.


  Arte diffuse la série documentaire Le génie des lieux (Elite-Hochschulen Europas). Un « tour d'horizon en trois épisodes des plus prestigieuses écoles de formation des élites d'Europe ». 

Louis Pasteur, Henri Bergson, Léon Blum, Georges Pompidou, Raymond Aron, Jean-Paul Sartre, Pierre Bourdieu, Michel Foucault, Laurent Fabius, Benny Lévy, Bernard-Henry Lévy, Alain Finkielkraut… « Tous ont arpenté les couloirs de l'École normale supérieure ». Citons aussi Lucien Herr (1864-1926), agrégé de philosophie en 1886, bibliothécaire (1888-1926) influent et socialiste de cette grande école.

« Création de la Révolution française, l'ENS a eu pour mission de former les élites, aussi bien littéraires que scientifiques, de la République ». 

Cette « pluridisciplinarité unique en France a favorisé l'éclosion de mouvements intellectuels majeurs, comme l'existentialisme, le structuralisme, mais aussi les mathématiques modernes ». 

« Autre particularité : « Normale sup' » a engendré des générations de savants engagés qui ont pesé dans les débats philosophiques et politiques du XXe siècle, à l'image de Louis Althusser, qui, dans les années 1960 et 1970, a mis son savoir et son autorité morale au service du marxisme. Aujourd'hui, cette tradition d'engagement perdure ».

C’est une des grandes écoles françaises, qui a essaimé ses campus. Le prélude pour certains d’une carrière dans la haute fonction publique, via cursus passant par Sciences Po et l’ENA (Ecole nationale d’administration), et politique.

« En 2015, l'ENS a été la première grande école française à organiser officiellement un programme d'accueil d'étudiants réfugiés ».

« Filmés dans les locaux de l'École normale supérieure, rue d'Ulm à Paris, d'anciens élèves, comme le mathématicien Cédric Villani, témoignent de l'émulation singulière qui règne dans la prestigieuse école ». 

« Au moyen de nombreuses archives, ce premier épisode du « Génie des lieux » dévoile le visage contestataire d'illustres pensionnaires de la rue d'Ulm, mais aussi leur curiosité et leur ouverture d'esprit, montrant comment les nouvelles promotions de normaliens renouvellent cet héritage ».

« ENS : L'école de l’engagement à Paris » par Antoine de Gaudemar et Mathilde Damoisel
2016, 55 min
Sur Arte le 13 juillet 2017 à 00 h 00

Visuels 
Jean-Paul Sartre, étudiant à l'École normale supérieure de Paris en 1924 avec ses camarades Paul Niza, Raymond Aron et Georges Canguilhem
Pierre Bourdieu est reçu à l’École normale supérieure en 1951
Michel Foucault est reçu en 1948 à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm
Entrée de l'Ecole Normale Supérieure
Elèves sur le toit de l'Ecole Normale Supérieure
Cours à l'Ecole Normale Supérieure. C'est l'une des institutions universitaires et de recherche les plus prestigieuses et les plus sélectives de France10, spécialisée en lettres comme en science
Le mathématicien Cédric Villani
Louis Althusser est reçu en 1939 à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm
© Folamour

Articles sur ce blog concernant :
Articles in English
Les citations proviennent d'Arte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire