Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

mardi 30 mai 2017

« Identités douloureuses - Les nouvelles droites en Europe » par Jakob Kneser et Manuel Gogos


Arte diffusera le 30 mai 2017 « Identités douloureuses - Les nouvelles droites en Europe » (Unter Fremden - Eine Reise zu Europas Neuen Rechten) par Jakob Kneser et Manuel Gogos. « Voyage à travers l'Europe pour décrypter l’ascension de ces nouveaux mouvements d’extrême droite ». Un glissement sémantique biaisé de « droites » à « extrême droite ».


Ils « se voient comme le fer de lance d’une vague politique qui prend de l’ampleur en Europe. 

Nationalistes et conservateurs, les jeunes identitaires sont vent debout contre l’immigration, l’islam et la mondialisation, unis par une haine du multiculturalisme, du métissage et du pluralisme démocratique ». 

« Leur cheval de bataille : le spectre du « grand remplacement », conséquence d'une « invasion musulmane » fantasmée. Incarnant un renouveau de l’extrême droite, ils constituent dans cette mouvance les mouvements de jeunesse les plus actifs sur le continent ».

But pour certains : "Reconquérir une partie de l'espace public".

« Nouveaux codes »
« S'ils n'en gardent pas moins des liens étroits avec les partis traditionnels de l'extrême droite (FN en France, FPÖ en Autriche, Pegida ou Alternative für Deutschland en Allemagne), leur communication politique et leur culture se veulent résolument « jeunes », entre street art, hip-hop et actions sur Internet ». 

« Pour comprendre les codes et les motivations de ces militants, le journaliste allemand d’origine grecque Manuel Gogos a rencontré les représentants de ces nouvelles droites européennes ». 

« Quelle identité veulent-ils préserver ? Contribuent-ils à banaliser les idées d’extrême droite ? De Berlin à Paris en passant par Vienne, cette enquête fouillée révèle les fondements idéologiques et les contradictions de ces mouvances identitaires ».

Un documentaire émaillé de préjugés - refus de toute critique du multiculturalisme -, d’amalgames visant à stigmatiser une certaine droite souverainiste et l’extrême-droite, mais occultant les dangers de l’extrême-gauche, qui, elle, est dominante chez les « faiseurs d’opinion » - pédagogistes, journalistes, etc. - imposant un « politiquement correct » refusant de qualifier le terrorisme d'islamiste, engrange des résultats électorats inquiétants, multiplie les positions anti-israéliennes : soutien au BDS (Boycott Divestment Sanctions). 

Un film refusant de montrer la réalité en évoquant des « fantasmes ». 

A l’image de la récente campagne présidentielle au cours de laquelle ont été souvent évacués des thèmes cruciaux : l’identité, l’immigration, etc.


« Les nouvelles droites en Europe » par Jakob Kneser et Manuel Gogos
Allemagne, 2016, 53 min
Sur Arte le 30 mai 2017 à 22 h 55

Visuels
Les partisans du mouvement identitaire lors d'une manifestation PEGIDA sur la place du Théâtre de Dresde le 16 Octobre, 2016
Manuel Gogos en conversation avec la chanteuse Marianne et le directeur du projet de bande patriotique français Les Brigandes, Joël LaBruyère
Les partisans du mouvement identitaire lors d'une manifestation PEGIDA sur la place du Théâtre de Dresde le 16 Octobre, 2016
Credit : © Jakob Kneser

A lire sur ce blog :
Articles in English
Les citations sir le documentaire sont d'Arte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire