Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

jeudi 9 février 2017

« Les enfants de la nuit » par François Lévy-Kuentz


France 3 diffusera le 9 février 2017 « Les enfants de la nuit », documentaire  par François Lévy-Kuentz. Comment la Shoah a influé non seulement sur les victimes juives, sur les survivants juifs, mais aussi sur la génération née après l’assassinat de six millions de Juifs.


Les « enfants de la nuit sont les enfants des survivants des camps de déportation. Tous âgés aujourd'hui de 50 à 60 ans, ils se sont pour la plupart construits comme des « enfants de déportés ». Cette génération, qui n'avait jusqu'ici jamais pris la parole pour elle-même, fut pourtant celle de tous les cauchemars, témoin d'une volonté de vivre, mais porteuse de drames difficiles à partager ».

Ces « enfants de la nuit » ont été témoins de la reconstruction de leurs parents déportés dans les camps d’Auschwitz  ou de Dachau, de leur silence strié de cris nocturnes, de l’absence de dizaines de membres de leur famille assassinés par les Nazis et leurs collaborateurs lors de la Shoah.

Né en 1960 à Paris, François Lévy-Kuentz est un documentariste auteur de films sur l’art, de portraits d’artistes : Man Ray, 2bis rue Férou (1989), Georges de la Tour (1996), Chagall, à la Russie aux ânes et aux autres (2004), Jean Painlevé : fantaisie pour biologie marine (2005), Alexander Calder, sculpteur de l'air (2009), Le Scandale impressionniste  (2010 )... En 2010 et 2011, la Cinémathèque de Jérusalem et la Cinémathèque royale de Belgique ont proposé des rétrospectives de ses films.

Dédié à Charlotte Delbo, le documentaire « Les enfants de la nuit » François Lévy-Kuentz « se penche sur le parcours de ces personnes, contraintes de se construire une vie à partir d'une enfance traumatisée, alors que l'on commémore les 70 ans de la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau ».

Avec la mère de Jean-Jacques Zylbermann, « tout était résurgence du passé. Un passé qu’elle abordait au quotidien. Sans faux-semblant. Et même parfois brutalement ».

Un autre témoin récuse l’expression « enfant de déporté » : « La Shoah n’est pas ma scène primitive ».
Dominique Reymond y lit des extraits d'Aucun de nous ne reviendra et de Mesure de nos jours.
    http://www.france3.fr/emission/les-enfants-de-la-nuit
         
« Les enfants de la nuit » par François Lévy-Kuentz
The Factory Productions, avec la participation de France Télévisions, 2014, 55mn
Ecrit par Frank Eskenazi et François Lévy-Kuentz
Texte dit par Dominique Reymond
Avec la participation de  Monique Itic, Max Kohn, Marc Perelman, Sylvia Simon, Ghislaine Spitzer, Dominique Vidal, Jean-Jacques Zylbermann
Sur France 3 les 10 février à 0 h 15 et 13 février à 3 h 55

Visuel : Collection privée M.Kohn | © the factory | 2014

Articles sur ce blog concernant :
Articles in English
Les citations sont extraites du communiqué de presse du film.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire