Citations

« Le goût de la vérité n’empêche pas la prise de parti. » (Albert Camus)
« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil. » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement, et le commencement de tout est le courage. » (Vladimir Jankélévitch)
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit. » (Charles Péguy)

lundi 15 août 2022

« Incendies géants : enquête sur un nouveau fléau » de Cosima Dannoritzer

Arte diffusera le 16 août 2022 à 20 h 50 « Incendies géants : enquête sur un nouveau fléau » (Megafeuer: Der Planet brennt) de Cosima Dannoritzer. « À l'image de la tragédie qui touche le Canada et la Turquie, des incendies d’une violence inédite dévorent les forêts partout dans le monde. Comment expliquer l'apparition de ces mégafeux ? Pourquoi sont-ils incontrôlables ? Comment s'en protéger ? »

« Une femme d'exception. Le royaume d’Anna » par Beate Thalberg

« Australie, Californie, Sibérie, Suède, Portugal, Grèce, Amazonie… : depuis plus d'une décennie, la litanie des "mégafeux" rythme l'actualité, si fréquemment désormais qu'une catastrophe chasse la précédente dans les esprits ». 

Cette liste de pays induit en erreur le lecteur. Par exemple, l'Australie est un pays-continent dont la superficie est de 7,688 millions km², et la France est un Etat continental dont la superficie s'élève à 543 940 km². Les incendies n'ont pas embrasé toute l'Australie, mais ont été localisés dans deux Etats de la fédération australienne.

« Beaucoup ont oublié qu'en 2016, dans la ville pétrolière de Fort McMurray (Canada), des incendies de forêts incontrôlables ont atteint l'agglomération, entraînant l'évacuation de la quasi-totalité des 100 000 habitants et la destruction de milliers de maisons ». 

« Cette fois-là, les secours sont parvenus à sauver toutes les vies, mais depuis, des dizaines de personnes ont trouvé la mort dans l'un de ces incendies géants ». 

« S'ils anéantissent déjà chaque année plus de 350 millions d'hectares de forêts, soit six fois la France, et se propagent de plus en plus souvent aux zones habitées, le pire est à venir ». Il convient d'indiquer que des habitants, favorables au retour à la nature, ont choisi d'habiter dans des forêts, difficiles d'accès pour les véhicules de pompiers.

« Dans cette enquête planétaire, Cosima Dannoritzer (Prêt à jeter) part à la rencontre de pompiers, de scientifiques et d’experts du feu, de l'Europe à l'Indonésie en passant par les États-Unis et le Canada, et montre que la plupart des forêts du globe constituent de véritables "bombes à retardement", susceptibles de se déclencher à la moindre étincelle. » La plupart des incendies sont d'origine criminelle, parfois causés par des individus imprudents.

« Hausse des températures, et donc de la sécheresse, en raison du changement climatique, fragilisation des arbres, extension constante des zones habitées, défaut d'entretien des campagnes, défrichage sauvage par feux de tourbière pour la production d'huile de palme… : l'enquête détaille aussi bien les causes que le fonctionnement de ces brasiers géants, semblables à des "centrales nucléaires en mouvement", qui aggravent à leur tour le changement climatique, consumant l'oxygène et libérant le carbone dans l'atmosphère ». 

Ce film évoque aussi la fragilisation d'arbres attaqués par des insectes et par le manque d'eau, ainsi que la différence de paysages boisés en un siècle : les forêts anciennes comprenaient des espaces quasi-vides, constitués de bois morts, brûlés par des "feux modérés", ce qui freinait ou arrêtait l'avancée des feux et s'avérait "nécessaire à l'équilibre des forêts", alors que celles actuelles, plus denses, sans espace dénudé, causent des "méga-incendies" car le feu rencontre toujours des combustibles-arbres. 

Le feu est désormais conçu comme un élément de l'écosystème des forêts avec lequel des scientifiques invitent à "faire avec", pour leur régénérescence, à utiliser comme "un outil" à l'instar des pratiques traditionnelles des amérindiens.

En France, l'Office national des forêts (ONF) préconise la “forêt mosaïque”, une nouvelle sylviculture face au changement climatique. Pour l’ONF, réussir l’adaptation des forêts au changement climatique passe par l’introduction d’un nouveau concept : "la forêt mosaïque". L’objectif : renforcer la diversification des essences, par des expérimentations menées dans des îlots d’avenir, et varier les modes de sylviculture".

Ce documentaire impute la responsabilité de ces incendies au "changement climatique". Ce qui évite de s'interroger sur des faits relevant de la politique françaises : choix d'essences d'arbres dans les forêts avec un objectif de rentabilité, réduction du personnel de l'Office national des forêts (ONF) - son directeur Bernard Munch a été limogé en conseil des ministres et l'ONF reste depuis quatre mois sans directeur pour lui succéder car la candidate de l'Elysée, Valérie Metrich-Hecquet, responsable de la disparition de 500 emplois à l'ONF, doit être auditionnée par le Parlement qui votera ensuite pour ou contre sa nomination hâtive par le Président de la République Emmanuel Macron (Le Canard enchaîné, 10 août 2022) -, répression de manifestations de pompiers réclamant plus de moyens, matériel insuffisant - Canadair - et en maintenance en été (!?), métier de pompiers peu attractif en raison de sa faible rémunération et des traquenards tendus dans des "zones sensibles", refus dogmatique et injustifié de réintégrer les pompiers non-vaccinés contre le coronavirus suspendus sans rémunération depuis l'automne 2021, recours à des pompiers d'Etats européens sans attestation de leur vaccination, intervention d'écologistes ignorants, insuffisant débroussaillage, etc.

Ajoutons l'Intifada par le feu en Israël : des "Palestiniens" incendient des forêts, représentant par excellence l'oeuvre sioniste.

Ce choix partial du documentaire se poursuit par la sélection d'experts alarmistes. « Les cataclysmes auxquels nous assistons constitueraient les signes avant-coureurs de notre entrée dans une nouvelle ère, celle du "pyrocène". "Il nous reste vingt ans pour réagir", estime Paul Hessburg, l'un des spécialistes mondiaux des feux de forêt ». 

« Si, entre technologies de pointe et réactivation de méthodes oubliées, on s'efforce de concevoir de nouveaux moyens de lutte, cet état des lieux très fouillé, qui substitue l'explication à l'alarmisme, souligne que le remède passe aussi par de nouveaux comportements collectifs : il nous faut apprendre à vivre avec le feu, processus naturel qu'on ne peut espérer contrôler par la seule technique. » 

« Une prévention plus aisée à mettre en œuvre que la lutte contre le changement climatique. »



France, 2019, 94 min
Coproduction : ARTE France, Georama
Auteurs : Cosima Dannoritzer et Nicolas Koutsikas
Sur Arte les 16 août 2022 à 20 h 50, 19 août 2022 à 9 h 25, 15 septembre 2022 à 9 h 25
Disponible du 09/08/2022 au 14/10/2022
Visuels :
Banlieue aux Etats-Unis entourée de feux de forêts
© Jack Cohen / USDA Forest Serv

Burnt suburb

Pompier avec enfant
© Istock / Getty Images

Pompiers professionnels français s' entraînant à éteindre des incendies
© Cosima Dannoritzer / Georama T

Canadair essayant d' étouffer un feu de forêt
© Kari Greer/ USFS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire