Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

vendredi 21 septembre 2018

Johnny


La galerie Joseph présente « Johnny ». Une « exposition hommage à l’Artiste, au Chanteur, à l’Acteur, à l’amateur de belles motos et de voitures d’exception, à celui qui a fait chanter et rêver tout un pays durant tant d’années… » Un interprète exceptionnel qui aimait Israël, peuple et Etat.

Directement inspirée du Livre « Le Regard des Autres » de Patrice Gaulupeau, « l’Exposition JOHNNY » reprend les codes qui ont fait le succès de l’ouvrage : les plus belles photos de Johnny Hallyday » (1943-2017) – « prises par les plus grands photographes ». 

« De sa naissance aux années 2000, six décennies de documents exceptionnels retracent la carrière unique de cette légende de la chanson française au travers de 200 photos, dont de très nombreuses totalement inédites ».

Une « distribution impressionnante et prestigieuse fait de cette exposition un rendez-vous incontournable pour les inconditionnels de Johnny, mais aussi pour les amateurs de photos d’art » signées par des stars de la photo telles que Raymond Depardon, Patrick Demarchelier, Bettina Rheims, André Rau, Sylvie Lancrenon, Alberto Korda, Claude Gassian, Renaud Corlouër, le Studio Harcourt, et bien sûr celles des deux photographes historiques : Jean-Marie Périer et Tony Frank. »

Cette exposition photographique est mise en scène avec des objets mythiques ayant appartenu à Johnny et aimablement prêtés par des collectionneurs passionnés.

Jean-Philippe Smet est né durant l'Occupation d'un père dépendant du jeu et de l'alcool et d'une mère ravissante mannequin. Abandonné par son père qui fuit le domicile conjugal, il est élevé par une tante car sa mère dispose de peu de temps pour l'élever. Cet enfant de la balle se produit sur scène avec un costume de cow-boy. Il se lie d'amitié avec des condisciples et voisins juifs. Il apprend que son père n'a pas eu un comportement digne sous le régime de Vichy. Ce qui le blesse profondément. Jean-Philippe Smet devenu Johnny Hallyday appliquera toujours le conseil de Maurice Chevalier : "Soigne ton entrée sur scène, soigne ta sortie de scène, et entre les deux, fais ton métier". Adolescent, il fréquente le Golf-Drouot et devient l'ami du futur Eddy Mitchell. Tous deux sont fans du rock and roll et ont pour idole Elvis Presley. Parmi les idoles des jeunes, Johnny Hallyday s'impose par sa prestance, son talent, sa présence sur scène.

Au fil d'une carrière de plus de 57 ans, il évolue en suivant l'air du temps : du yé-yé, il passe à la pop musique, puis aux variétés. A l'initiative de sa compagne, l'actrice Nathalie Baye, il rencontre Michel Berger qui relance sa carrière. Jean-Jacques Goldman lui compose des titres-phares.

Jeune vedette, Johnny Hallyday est hébergé chez la famille française juive Pierre-Bloch, dont le père Jean Pierre-Bloch est un illustre résistant. En 1967, Johnny Hallyday avait voulu s'engager pendant la Guerre des Six-jours.

En 2012, cet artiste sexagénaire avait bravé le BDS et s'était produit à Tel Aviv. A la fin du concert, i la déclaré, enthousiaste, au public : « Vous êtes un peuple formidable, je ne vous oublierai jamais ». Il s'était aussi recueilli devant le Kotel et avait rencontré le président Shimon Peres.

Des motos dont la Harley Davidson « Laura Eyes »
« Fabriquée sur une base de Softail Heritage 1340 pour apparaître dans le clip « I can’t stop waiting you », cette Harley Davidson, surnommée « Laura Eyes »  (de la couleur des yeux de sa fille Laura) eut surtout son heure de gloire en servant de monture à Johnny pour une des entrées en scène des concerts du Stade de France en 1998. Admirée à cette occasion  par 230 000 spectateurs,  cette moto est une des plus impressionnantes et certainement la plus médiatisée de toutes les motos qu’a possédées l’artiste ». 

Des voitures dont La Gillet Vertigo
« En 1995, l’idole craque pour une voiture hors-norme,  au châssis monocoque entièrement en carbone qui vient de battre le record d’accélération pour une voiture de série en réalisant le 0 à 100 km/h en 3,2 secondes ! Elle lui sera livrée par son ami Philippe Streiff, ex-pilote de F1, au début de son show de Bercy et il l’utilisera tous les jours de la Villa Molitor où il habitait à cette époque pour se rendre au POB, créant l’étonnement sur son passage ! »

Des costumes de scène
« De nombreux costumes de scène seront exposés, parmi ceux-ci : le costume de l’entrée en scène du Parc des Princes 2003 créé par Jean Paul Gaultier, le smoking blanc à notes de musique brodées créé par Christian Dior en 1976, des tenues de scène de l’Olympia 1964, de Bercy 87, du concert de Vegas en 96 et le blouson qu’il porte sur la photo du double-album  de 2003 « A la vie, à la mort ».
« Mais l’évènement est l’exposition, pour la toute première fois, des trois mythiques costumes achetés par Johnny chez Nudie à Los Angeles. Créés à l’origine pour Elvis Presley par le designer Nudie Cohn, ces trois costumes ne seront jamais portés par le King, qui disparaitra, victime d’une crise cardiaque en août 1977. Rachetés et retouchés aux mensurations de Johnny, les costumes seront portés quelques jours plus tard pour un show télé au Japon puis pour une émission de Maritie et Gilbert Carpentier ». 

Des guitares 
« Exposée pour la première fois depuis près de 40 ans, la guitare Hache est un modèle unique créé par le célèbre luthier Jacobacci pour les mythiques concerts de « L’ange aux yeux de laser » du Pavillon de Paris en 1979. Cette guitare unique est prêtée par son ancien secrétaire Sacha Rhoul et sera un des must de l’exposition ».
« Autre guitare célèbre, la « 100% », créée pour fêter le succès de l’album « Sang pour Sang » de son fils David  qui reste à ce jour l’album le plus vendu de Johnny. Cette guitare n’a pas été jouée souvent, ce qui en fait une rareté, que la plupart des visiteurs verront pour la première fois ».

Des affiches de cinéma
« Comme le rockeur surdoué fut aussi acteur, pour rappeler cet aspect de sa carrière, de nombreuses affiches de ses films (dont certaines très rares) seront exposées ainsi que des photos de tournage oubliées comme celle inédite de sa rencontre avec le mythique metteur en scène Abel Gance ».

Corner arty
L’Exposition Johnny « associe les œuvres des stars de la photo, aux œuvres d’art de quelques artistes StreetArters qui nous feront partager, chacun dans son style, leur vision de l’artiste. Nous aurons la participation d’ARGADOL, Laurent DURREY, F2B, ONEMIZER, entre autres… »

Séances de dédicaces
« Au fil des mois, pour faire vivre cet hommage  à « l’homme aux mille vies » l’Expo Johnny  connaît des prolongements variés et réserve quelques surprises à caractère événementiel. Certains de ses biographes ou amis viendront dédicacer leurs ouvrages, parmi lesquels Jean-Claude Camus, Tony Frank, Sam Bernett, Gilles Lhôte, Patrick Mahé, Claude Gassian, Renaud Corlouër , Jean Basselin, etc… »

C’est une exposition de 1Play Productions sont les commissaires sont Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau. « Collaborateur ou associé de Johnny Hallyday pendant plus de 15 ans, Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau sont devenus au fil des décennies les deux spécialistes de l’iconographie de notre idole nationale ». 

Patrice Gaulupeau » fut aussi durant quinze années, son cameraman privé, attaché à ses pas d’artiste ou de son intimité. Il filme ainsi plus de 500 heures de sa vie, produisant une dizaine de Making-of vidéo et un programme pour Canal + en 2000 « Hallyday par Johnny » d’une durée de 5 heures, documentaire qui reste à ce jour l’émission de télévision la plus longue jamais diffusée en prime time sur une grande chaine ».


Du 11 juillet au 23 septembre 2018
Du 9 octobre au 13 janvier 2019 
A la Galerie JOSEPH 
116, rue Turenne, 75003 Paris
Tél. : +33 (0)1 42 71 20 22 ou 01 88 32 09 75
Tous les jours de 10 h à 20 h y compris jours fériés. Nocturnes jusqu’à 22 h les jeudis, vendredis et samedis

Articles sur ce blog concernant :
Articles in English 
Les citations sont extraites du communiqué de presse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire