mardi 31 octobre 2017

Astérix


En 1959, le scénariste René Goscinny (1926-1977) et le dessinateur Albert Uderzo créaient le personne du gaulois Astérix. Un succès mondial et durable : 365 millions d'albums vendus en plus de vingt langues. Aventures, livres, expositions, films et produits dérivés jalonnent l'histoire de ce personnage et de ses deux créateurs talentueux. Le 19 octobre 2017, est sorti Astérix et la Transitalique. Le 30 octobre 2017, à 21 h, M6 diffusera Astérix : le Domaine des dieux, puis à 22 h 25 Astérix et les vikings.



En 1959, le scénariste René Goscinny (1926-1977), né à Paris dans une famille juive d'origine polonaise et ukrainienne, et le dessinateur Albert Uderzo né à Fismes (France), en 1927, dans une famille d'immigrés italiens, devenu également scénariste après la mort de Goscinny, créaient le personnage Astérix.

Un succès phénoménal
La famille Goscinny s’installe en 1928 à Buenos Aires (Argentine). En 1948, René Goscinny travaille à New York pour une agence de publicité. Il fait la connaissance des futurs fondateurs du magazine Mad - Harvey Kurtzman, Jack Davis et Will Elder -, puis de Maurice de Bévère (Morris), avec lequel il crée en 1955 Lucky Luke.

Goscinny et Uderzo se sont rencontrés en 1951. Ils débutent les aventures de l’indien Oumpah-Pah. En 1956, ils créent l’agence de presse Edipresse et l’agence de publicité Edifrance avec Jean-Michel Charlier et Jean Hébrard. En 1958, tous deux collaborent au Journal de Tintin jusqu’en 1962.

En 1959, paraît le numéro 1 de Pilote avec de nouveaux personnages : Astérix, les « chevaliers du ciel » Tanguy et Laverdure (Charlier/Uderzo).

Astérix ? " C'est un petit marrant. Un héros pas bête du tout, qui a beaucoup d'instinct. C'est lui qui mène l'histoire et qui comprend les choses avant Obélix. Son petit côté colérique fait de lui un Gaulois pugnace. Il est à l'image du Français tel que l'image d'Épinal l'a popularisé à l'internationale, et tel que René et moi souhaitions le caricaturer. Astérix a du caractère, et ce caractère, c'est bien le nôtre. Astérix est un brin querelleur. Il ne s'en laisse pas compter. Et c'est très bien comme ça !" C'est ainsi qu'Uderzo définit Astérix en 23015

En 1962, Goscinny et le dessinateur Jean Tabary créent le personnage d’Iznogoud.

En 1968, Uderzo se consacre à Astérix. En 1974, Goscinny et Uderzo fondent les studios Idéfix.

Les deux auteurs révèlent un exceptionnel talent pour croquer des personnages et des situations, rire et faire rire de leur société, atteindre l’universel à partir d’une histoire ancrée dans l’époque gallo-romaine de la France. Quelques chiffres : 33 albums édités, 325 millions d’albums vendus dans le monde, traduction en 107 langues et dialectes. Des centaines d’expressions passées dans le langage courant : le ciel va nous tomber sur la tête, ils sont fous ces romains, Il est tombé dans la marmite quand il était petit… Des dessins à la ligne pure, sachant croquer nos contemporains, et aux couleurs franches.


En 1980, Uderzo signait Astérix et le grand fossé publié par les éditions Albert René, vendues en 2008 à Hachette.

A l’occasion des 50 ans d’Astérix, le musée national du Moyen-âge-Thermes et hôtel de Cluny a présenté l’exposition Astérix au musée de Cluny avec des documents originaux révélateurs du talent du scénariste René Goscinny (1926-1977) et du dessinateur Albert Uderzo.

Dans un lieu remarquablement préservé des thermes gallo-romains : le frigidarium, une salle voûtée restaurée. L’écrin ou le « dialogue insolite entre un bâtiment de la Lutèce antique, et Astérix, témoin d’une antiquité imaginaire ».

Pour la première fois en France, ont été présentés en exclusivité une trentaine de planches originales et des tapuscrits - manuscrits dactylographiés – clairs, précis, concis, sans guère de rature (Astérix le Gaulois, Le Tour de Gaule), des notes manuscrites pour Astérix aux Jeux olympiques, la machine à écrire Keyston Royal de Goscinny (1926-1977), le premier numéro de Pilote, les dictionnaires, livres d’histoire – La vie quotidienne à Rome à l’apogée de l’Empire de Jérôme Carcopino, La Guerre des Gaules de Jules César - et guides, la première liste de villes et noms de Gaulois et de Romains où perce le goût pour les jeux de mots (1959)…

Tous révèlent le processus de création d’albums d’Astérix. Du synopsis au découpage de la planche, des dessins anciens aux plus récents où s'expriment les talents de deux amis créateurs de bandes dessinées.

Autodidacte extrêmement doué formé auprès des dessinateurs Edmond-François Calvo et Raymond Poïvet, soucieux du détail juste, Uderzo « affectionnera les formes rondes et moelleuses, les forêts profondes, et il engendrera un univers que baigne une foncière bonhomie. Au fil du temps, Astérix se redresse, se cambre, son crâne est plus dégagé, les ailes de son casque plus hautes » (Thierry Groensteen).  Uderzo manifeste aussi un art de la composition et du cadrage, ainsi qu’une grande modestie en avouant son « grand trac » avant de dessiner une scène de bagarre.

Une vidéo a présenté des étapes du travail une fois que le dessinateur dispose du scénario détaillé avec les dialogues et les indications sur le décor : le crayonné sur une planche, puis le lettrage – encrage des textes et des onomatopées -, enfin la mise en couleurs effectuées maintenant sur ordinateur conformément aux directives de l’auteur.

A l'angle du boulevard Saint-Michel et du boulevard Saint-Germain, sur les grilles du jardin du musée, étaient accrochés des panneaux, qui mettent en parallèle des dessins d’Astérix et des chefs-d’œuvre de l’art occidental… Parodie ou/et source d’inspiration ?

Sur Internet, étaient proposés aux plus jeunes des coloriages de personnages et de décors.

A la Bibliothèque nationale de France (BnF), l’exposition Astérix à la BNF ! "décortique l’humour désopilant porté par le comique scénaristique, langagier et graphique. Elle met également en exergue la force des valeurs incarnées par cette geste parodique. Le parcours s’achève par une incursion dans l’intimité des auteurs au travail symbolisant l’osmose entre deux génies du neuvième art pour qui, selon le mot de René Goscinny en 1976, « Moi, c’est l’autre ». Embrassant l’œuvre dans sa genèse, son univers, sa dimension phénoménale et son universalité, cette rétrospective propose un voyage aux sources, une immersion dans le monde de ces irréductibles Gaulois et une analyse de la potion qui fait le succès pérenne de leurs aventures". Le dossier de presse ne mentionne pas la judéité de René Goscinny. Pourquoi ?

Histoire diffusa les 3 et 9 février 2015 La potion Astérix, de Pascal Fornieri : "De la potion magique à la composition chimique du succès planétaire d'Asterix, le film raconte la genèse de l’œuvre, la complicité créative d'Uderzo-Goscinny, mais aussi les anecdotes des coulisses. Il analyse les ingrédients d'un humour bien gaulois qui a conquis le monde entier, avec un record de vente de plus de 350 millions d'albums traduits dans 107 langues. Avec Albert Uderzo, Didier Conrad et Jean-Yves Ferri, Anne Goscinny, Alexandre Astier, Philippe Druillet, Klaus Jöken (traducteur allemand), Matthieu Poux (archéologue spécialiste de la Gaule) et Thomas Langmann".

Le 22 octobre 2015, Hachette publia Le Papyrus de César, signé par le scénariste Jean-Yves Ferry et le dessinateur Didier Conrad. "Tiré à deux millions d'exemplaires en France et à 4,2 millions dans le monde dans 20 langues différentes, la 36e aventure du petit Gaulois bat des records". En deux semaines, plus d'un million d'exemplaires ont été vendus. Un succès commercial et critique. "Nous avons eu une belle résonnance, notamment avec le personnage de doublepolémix. Le clin d'oeil à Julian Assange a beaucoup fait rire, partout, que ce soit en Espagne, en France, ou en Allemagne. Nous nous sommes égalment aperçus que certaines répliques étaient déjà devenues culte, comme: «Pas de roseau, pas d'appel!» ou la case référentielle où Panoramix hirsute s'exclame: «C'est du brutal!», en hommage à la fameuse réplique du film Les Tontons flingueurs de Georges Lautner. Les enfants sont plus particulièrement sensibles au personnage d'Archéoptérix qui les fait beaucoup rire. Enfin, nombreux sont les lecteurs qui ont trouvé que l'hommage rendu à la fin de l'album à René Goscinny et Albert Uderzo, les créateurs de la saga, est très beau. Voilà une fin dont tout le monde s'accorde à dire qu'elle est pleine d'émotion...", a déclaré Céleste Surugue, éditrice chez Hachette, au Figaro, le 13 novembre 2015. Publié en 2013, Astérix chez les Pictes a été vendu à 2,4 millions de volumes.

Du 25 avril au 30 novembre 2015, l’exposition Astérix à Alésia "proposa un véritable dialogue entre les aventures d’Astérix, créées par René Goscinny et Albert Uderzo, et la réalité archéologique. À partir des planches de la bande dessinée d’Astérix, et de ses personnages les plus illustres, le MuséoParc Alésia propose de démêler le vrai du faux. Comment ? En étudiant les textes antiques, dont le fameux “Commentaires sur la guerre des Gaules” de Jules César, mais également en se penchant sur le résultat de fouilles archéologiques qui ont permis d’infirmer certaines croyances pourtant bien ancrées.L’exposition rend hommage au petit moustachu querelleur et à ses compagnons de route, ainsi qu’à leurs créateurs. Les textes antiques ont été une source d’inspiration pour René Goscinny et Albert Uderzo pour créer l’univers de leur héros. La vie militaire, la vie au village et la religion sont les thèmes principaux abordés dans l’exposition. Le visiteur peut découvrir si, oui ou non, la fameuse potion magique existait, ou si la moustache était à la mode chez les hommes de l’époque ! "

Le musée de la BD à Bruxelles a proposé l’exposition Astérix chez les Belges (Asterix in Belgium. A playful exhibition about the northern Gauls). "Au sommet de leur art, Goscinny et Uderzo décidèrent un beau jour de raconter les aventures d’Astérix chez les Belges, après lui avoir déjà fait parcourir la moitié de l’Europe dans un grand éclat de rire. Sans jamais être moqueurs, les deux auteurs y prennent un malin plaisir à décortiquer les us et coutumes de ce pays pour lequel ils ont une sincère affection. En effet, c’est en Belgique qu’ils ont débuté leur carrière commune, un quart de siècle plus tôt (1951)".

"Au frontispice de cet album auquel le Musée de la BD consacre une exposition-jeu, la fameuse citation extraite de La Guerre des Gaules de Jules César « De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves… » est l’élément moteur du récit. De quoi énerver les habitants d’un petit village d’Armorique peuplé d’irréductibles Gaulois. Pour saluer la publication de cette œuvre « historique » où se côtoient Nerviens et Ménapiens, la naissance de Bruxelles et celle du courrier rapide, le waterzooï et les pommes frites, le Musée de la BD a conçu une exposition ludique où chacun pourra mesurer son degré de belgitude…"

Le 19 octobre 2017, est sorti Astérix et la Transitalique. C'est le troisième album des nouveaux auteurs de la série, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, sous le contrôle d'Albert Uderzo. Les "lecteurs assidus ne leur attribuent que deux séjours à Rome : le premier dans Astérix gladiateur (1965), où les deux comparses viennent délivrer le barde Assurancetourix, promis aux lions des jeux du cirque ; le second dans les Lauriers de César (1972), où on les voit chaparder la couronne, à la suite d’un pari d’ivrogne lancé par le chef Abraracourcix... Deux ans après Le Papyrus de César, dans lequel était traité le thème des outils de communication, Astérix et la Transitalique est même davantage qu’un voyage : un road-trip, des Alpes au Vésuve, qu’on lira comme une parodie des films de type Fast and Furious". L'éditeur espère en vendre "5 millions d’exemplaires (2 millions en France, 2 millions en Allemagne, 1 million dans le reste du monde)".

Le 30 octobre 2017, à 21 h, M6 diffusera Astérix : le Domaine des dieux, film d'animation 3D franco-belge réalisé par Alexandre Astier et Louis Clichy (2014) - c'est l'ultime film où Roger Carel interprète la voix d'Astérix -, puis à 22 h 25 Astérix et les vikings, film d'animation franco-danois, réalisé par Stefan Fjeldmark et Jesper Møller (2006).



Du 31 mai au 1er octobre 2017
Au Centre Belge de la Bande Dessinée - Musée Bruxelles
Rue des Sables 20. 1000 Bruxelles
Tél. : + 32 (0)2 219 19 80
Tous les jours de 10 à 18 heures.

Du 16 octobre 2013 au 26 janvier 2014
A La Bibliothèque nationale de France (BnF)
Quai François-Mauriac.  75706 Paris Cedex 13
Tél. : 33(0)1 53 79 59 59
Du mardi au samedi de 10 h à 19 h. Dimanche de 13 h à 19 h. Sauf lundi et jours fériés.

Uderzo : la passion magique
Jusqu'au 27 août 2012
A l'Espace culturel Chapelle Sainte-Anne (La Baule)

Jusqu’au 3 janvier 2010
Au musée national du Moyen-âge-Thermes et hôtel de Cluny

Visuels :
Frigidarium restauré
Musée de Cluny - musée national du Moyen Âge, Paris
© Pierre Olivier Deschamps – Agence Vu

La Serpe d’or
Albert Uderzo
Album n°2, 1962
Vignette extraite de la planche n°1
Collection particulière
© 2009 Les Éditions Albert René / Goscinny-Uderzo

Albert Uderzo et René Goscinny
Photographie
© Archives Anne Goscinny

Crayonné original de la couverture d’Astérix et Latraviata (détail)
Albert Uderzo
2001
40 x 50 cm
Collection particulière
© 2009 Les Éditions Albert René / Goscinny-Uderzo

Articles sur ce blog concernant :
Affaire al-Dura/Israël 
Aviation/Mode/Sports 
Chrétiens 
Culture 
France 
Il ou elle a dit... 
Judaïsme/Juifs 
Monde arabe/Islam  


Cet article a été publié le 25 décembre 2009, puis le 18 août 2012 et le :
- 3 février 2013 à l'occasion de la rétrospective Uderzo, in extenso, couronné en 1999 par le Prix du Millénaire, au 40e Festival d'Angoulême 2013 ;
- 26 juillet 2013 alors qu'Uderzo est passé au grade d'Officier de la Légion d'Honneur ;
- 19 janvier 2014. Arte a diffusé à 17 h 35 La Potion Astérix ;
- 9 février 2014. TF1 a diffusé à 20 h 50 Astérix et Obélix aux Jeux olympiques de Frédéric Forestier (2007) ;
- 2 février et 28 novembre 2015, 6 juillet et 3 septembre 2017.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire