Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

dimanche 11 juin 2017

« La Planète sauvage » par René Laloux


Arte diffusera le 12 juin 2017 « La Planète sauvage » (Der wilde Planet) par René Laloux. « Sur la planète Ygam, les Draags, des géants humanoïdes bleus parvenus à un haut degré de civilisation, considèrent les Oms, descendants d'humains terriens, comme des animaux... La version restaurée d'une fable futuriste imaginée par René Laloux et Roland Topor qui a marqué des générations de spectateurs ». 

« Sur la planète Ygam, les Draags, des géants humanoïdes bleus parvenus à un haut degré de civilisation, considèrent les Oms, descendants d'humains terriens, comme des animaux, qu'ils choisissent parfois de domestiquer. Terr, un bébé oms orphelin élevé ainsi au sein d'une famille de Draags, profite grâce à elle d’un accès à la connaissance, en assistant aux cours collectifs transmis par écouteurs. Emportant ceux-ci, Terr fugue pour rejoindre une tribu d’Oms sauvages, avec lesquels il partage son savoir. Jugées nuisibles, les colonies d’humains en liberté sont exterminées par les Draags... »

« Librement inspiré du roman de science-fiction » (SF) Oms en série de Stefan Wul, La planète sauvage « figure parmi les premiers films d'animation pour adultes ». 

« Cette fable rêveuse, qui évoque un futur dans lequel le progrès technologique donnerait naissance à une communauté sophistiquée, mais dépourvue d'empathie pour les autres espèces, a marqué des générations de spectateurs ». 

« Utilisant la technique du papier découpé, René Laloux et Roland Topor créent un univers surréaliste d'une remarquable puissance, aux couleurs froides, au graphisme épuré, qui trouve dans notre présent de singulières résonances ».

Des audaces artistiques, expérimentales et thématiques de l’ancien service public audiovisuel français.

Les studios d'animation Jiří Trnka de Krátký Film à Prague, alors en Tchécoslovaquie, créent les images du film en se fondant sur les dessins de Roland Toport.

Le film reçoit le Prix spécial du jury lors du festival de Cannes de 1973.
    
« La Planète sauvage » par René Laloux
République tchèque, France, Les Films Armorial, Ceskoslovensky Filmexport, Service de la Recherche O.R.T.F., 1973, 72 min
Auteur : Stefan Wul
Image : Boris Baromykin, Lubomir Rejthar
Montage : Hélène Arnal, Marta Latalova
Musique : Alain Goraguer
Producteur/-trice : Anatole Dauman, Simon Damiani, André Valio-Cavaglione
Scénario : Roland Topor, René Laloux
Avec les voix notamment de Jean Topart (maitre Sinh), Jean Valmont 
Sur Arte le 12 juin 2017 à 22 h 30

A lire sur ce blog :
Articles in English
Les citations sont d'Arte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire