Citations

« Le goût de la vérité n’empêche pas la prise de parti. » (Albert Camus)
« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil. » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement, et le commencement de tout est le courage. » (Vladimir Jankélévitch)
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit. » (Charles Péguy)

lundi 8 juin 2020

« Une élite parisienne. Les familles de la grande bourgeoisie juive (1870-1939) » par Cyril Grange


Dans « Une élite parisienne. Les familles de la grande bourgeoisie juive (1870-1939) », Cyril Grange présente la upper class israélite française patriote, qui a tant contribué à l'essor économique - banque, finance, industrie, etc. - de la France, notamment sous le Second Empire et la Troisième République, en favorisant les sciences, en s'inscrivant dans la vie politique, culturelle et sociale, en alliant mécénat et philanthropie, en demeurant attachée à sa judéité et au judaïsme. Les 7 et 21 juin 2020 et 5 juillet 2020, des visites sont prévues sur le thème "Banquiers, collectionneurs et mécènes Juifs à Paris au XIXème siècle".

La collection Jonas Netter. Modigliani, Soutine et l'Aventure de Montparnasse


Bischoffsheim, Camondo, Deutsch de la Meurthe, Ephrussi, Fould, Halphen, Heine, Pereire, Rothschild, Stern… Ces noms d’une upper class israélite française résonnent souvent familièrement. Des dynasties familiales juives ont acquis la célébrité par leur fortune acquise dans la finance, leur réussite sociale éclatante et un rayonnement culturel raffiné. A la différence d'hommes d'affaires juifs restés sans descendance, et dans un contexte historique connoté par l'antisémitisme, des familles ont transmis, au fil de générations et d'alliances matrimoniales, un patrimoine, un mode de vie, leur attachement au judaïsme et au sionisme, ainsi que le patriotisme.

Directeur de recherche au CNRS, Cyril Grange est spécialiste de l’histoire sociale des élites françaises aux XIXe et XXe siècles, sur lesquelles il a publié Les gens du Bottin Mondain, Y être c’est en être (1996).

Son livre « Une élite parisienne. Les familles de la grande bourgeoisie juive (1870-1939) » est « la première étude de fond sur les élites juives parisiennes, de la fin du XIXe siècle au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale ».

« À partir de l’observation de familles auparavant dispersées sur le territoire français ou originaires d’Allemagne, d’Europe centrale, de Russie ou de l’Empire ottoman, Cyril Grange retrace leur constitution en dynasties à la faveur de leur rassemblement à Paris ».

« Poids économique, stratégies d’alliances au sein de la société juive, ouverture matrimoniale aux élites chrétiennes, bourgeoises et nobles, investissements dans les arts et mode de sociabilité composent les thématiques de ce livre qui décrit avec précision le processus d’assimilation d’une minorité qui s’ouvre pleinement à la société de la Troisième République ».

Ce « mouvement d’inscription dans le paysage national sera violemment interrompu avec l’occupation de la France par l’Allemagne nazie et la politique antisémite du gouvernement de Vichy ».

Cyril Grange brosse un tableau économique, social, politique, etc. passionnant de la France aux XIXe et XXe siècles. Force est de constater le rôle déterminant joué par cette élite israélite parisienne patriote dans l'essor économique, la vie culturelle de la France, quel que soit son régime politique.

On peut regretter que l'auteur n'intègre pas dans son étude passionnante l'upper class des départements et protectorats français. Peut-être parce que son ascension a été plus tardive.

Le 18 mai 2017, de 19 h 30 à 21 h, l’auteur présenta son ouvrage au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mahJ).


Les 7 et 21 juin 2020 et 5 juillet 2020, des visites sont prévues sur le thème "Banquiers, collectionneurs et mécènes Juifs à Paris au XIXème siècle". "Marchez sur les pas des illustres familles juives parisiennes, de leurs origines au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Depuis l'hôtel de Salomon de Rothschild jusqu'au Jeu de Paume, venez découvrir plus d'un siècle d'histoire de la ville de Paris à travers les familles Rothschild, Camondo, Cahen d'Anvers et Pereire... Economie, rivalités, alliances mais aussi architecture, collections d'art et spoliations, ces quatre grandes familles, sous la direction de Napoléon III et d'Haussmann, vont donner à la capitale française son visage actuel. Le lieu exact du rendez-vous sera mentionné sur la contremarque dès la réservation effectuée. Prévoir des chaussures de marche. Les points de départ et d'arrivée se trouvent sur la ligne 1 du métro. Visite en extérieur uniquement. En raison des mesure sanitaires gouvernementales, nous vous informons que le nombre de participants à cette visite guidée est limité à 9 personnes. En fonction de le fermeture de certains parcs et jardins, il est possible que le parcours soit légèrement modifié, mais l'ensemble de la visite et le contenu de la conférence restent inchangés."


Cyril Grange, Une élite parisienne. Les familles de la grande bourgeoisie juive (1870-1939). CNRS Editions, Cahiers Alberto Benveniste, 2016. 552 pages. ISBN : 978-2-271-08794-2

Articles sur ce blog concernant :
Articles in English
Cet article a été publié le 10 avril 2017, puis le 18 mai 2017.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire