mercredi 1 juillet 2015

Beauté animale



Le Grand Palais a présenté l’exposition éponyme, émaillée d’erreurs historiques, et peu didactique. A Besançon, la Citadelle présente, dans le cadre de l'exposition Bêtes d'expo ! des félins peints par Charles Lapicque.


L’animal non comme « second rôle » visant à mettre en valeur le personnage historique peint, mais comme sujet entier et unique de peintres, dessinateurs, sculpteurs ou photographes, représenté pour lui-même.

Une beauté animale dont les critères ont varié en fonction des époques - découverte du Nouveau monde et de son bestiaire (perroquets, dindons), rôles essentiels de Buffon (Histoire naturelle) et Darwin (L'origne des espèces) - et des milieux.

L'exposition « explore les rapports que les artistes entretiennent avec les animaux, de Brueghel à Jeff Koons, en passant par Léonard de Vinci, Rembrandt, Degas, Giacometti, Matisse, ou Andy Warhol » : fascination, curiosité, etc.

Environ « 160 chefs d'œuvre de l'art occidental », dont des croquis naturalistes, de la Renaissance à nos jours sont réunis.


Pourtant, cette exposition déçoit. Elle donne une impression de superficialité. Elle s’achève par une œuvre de faible intérêt artistique.

Le panneau « Une nouvelle sensibilité » allègue : « Au XVIIe siècle, le philosophe Descartes formule la théorie de l’« animal-machine », qui nie la souffrance animale. Dans le livre d’or, un visiteur interroge : « Ne serait-ce pas plutôt Malibranche, puis Bayle ? »  

Il aurait peut-être été intéressant de mentionner le souci du judaïsme veillant au respect de l’animal, notamment à minimiser la souffrance animale lors de l’abattage rituel.


Jusqu’au 16 juillet 2012
Entrée Clemenceau
Place Clemenceau 75008 Paris
Tél. : 01 44 13 17 17
tous les jours, sauf le mardi, de 10 h à 20 h


Visuels :
Affiche
Théodore Géricault (1791-1824)
Tête de lionne
Vers 1819
Paris, musée du Louvre, département des peintures
© Service presse Réunion des musées nationaux-Grand Palais/ Christian Jean

Edgar Degas (1834-1917)
Cheval caracolant
1881-1890
Bronze
Paris, musée d’Orsay
© Service presse Réunion des musées nationaux-Grand Palais/Hervé Lewandowski

Cet article a été publié le 13 juillet 2012.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire