lundi 13 novembre 2017

« Nos années de plomb - Du Caire au Bataclan : Autopsie d'un désastre » par Philippe Cohen-Grillet


« Nos années de plomb - Du Caire au Bataclan : Autopsie d'un désastre » est une enquête minutieuse de Philippe Cohen-Grillet sur l’attentat du 22 février 2009 au Caire (Egypte). Accablant pour des autorités politiques, des magistrats et des médias.

« Les banlieues de la ligne 148 » par Grit Lederer et Alexander Smoltczyk
« Nos années de plomb - Du Caire au Bataclan : Autopsie d'un désastre » par Philippe Cohen-Grillet

Le 22 février 2009 : Un attentat à l'explosif sous un banc de la place Al-Hussein, près d'un café à Khan el-Khalili, un quartier touristique du Caire, cause la mort de Cécile Vannier, lycéenne française de 17 ans en séjour touristique, et blesse 24 autres personnes. Un autre engin a été découvert, mais il n'a pas explosé. La police égyptienne a arrêté trois hommes suspectés d'être impliqués dans l'attentat.

Après les attentats terroristes islamistes du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, Philippe Cohen-Grillet, journaliste, révélait dans Le Canard enchaîné que, « malgré le déni et les mensonges du gouvernement, la justice française était au courant de menaces contre le Bataclan depuis 2009, et que rien n'avait été fait ». Ni information des propriétaires de la salle de concerts, ni protection policière du lieu, ni recherche des plans du bâtiment. Pourquoi ?

« Fondé sur des centaines de documents inédits et des années de rencontres avec les principaux protagonistes », Nos années de plomb est une « chronique glaçante de la guerre en cours, qui ne s'interdit ni la satire de ceux qui sont censés nous protéger, et en ont été incapables, ni la compassion pour les victimes ».

Ce livre « nous fait entrer dans les secrets d'une enquête d'une ampleur exceptionnelle sur la faiblesse de la France face à ses ennemis ».

Le « récit cinglant d'un incroyable désastre policier, judiciaire et politique » sous les présidences de Nicolas Sarkozy et de François Hollande.

Occultations d'informations et mensonges à la famille de Cécile Vannier, indifférence de médias à l'égard de cet attentat, diplomatie française peu claire... Philippe Cohen-Grillet brosse un tableau effrayant d'une France cible du terrorisme islamiste, ainsi que de magistrats et agents du renseignement irresponsables. Comme en atteste, dans une autre affaire, l'arrêt de la Cour administrative d'appel de Marseille concluant à l'absence de « faute lourde » engageant l'Etat dans la plainte concernant le soldat Abel Chennouf, tué à Montauban le 15 mars 2012 par le terroriste Mohamed Merah.

Le 13 novembre 2017, lors de l'émission Les Grandes Gueules sur RMC, Alain Marsaud, ancien chef du service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris, a déclaré : "Nous avons un enregistrement complet de ce qui s'est passé au Bataclan... Les terroristes du Bataclan disaient, avant d'assassiner, de tirer au coup par coup : "Tiens espèce de sale juif’ !" Chez ces gens venus de Molenbeek ou passés par le circuit Grèce... On a un antisémitisme latent aussi dans l'affaire du Bataclan. Il n'y a pas que l'Hypercacher".


Philippe Cohen-Grillet, Nos années de plomb - Du Caire au Bataclan : Autopsie d'un désastre. Editions Plein jour, 2016. 240 pages. 19 euros. ISBN : 978-2-37067-022-9

Articles sur ce blog concernant :
Les citations sont extraites du communiqué de presse. Cet article a été publié le 25 avril 2017.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire