Citations

« Le goût de la vérité n’empêche pas la prise de parti. » (Albert Camus)
« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil. » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement, et le commencement de tout est le courage. » (Vladimir Jankélévitch)
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit. » (Charles Péguy)

vendredi 22 janvier 2021

Alfons Mucha (1860-1939)

Alfons Mucha (1860-1939) est un affichiste, illustrateur, graphiste, peintre, et professeur d'art tchécoslovaque d’origine juive. Un pionnier du style Art nouveau. Un patriote. Arte diffuse sur son site Internet « Alfons Mucha - L'affichiste de l'art nouveau » (Alfons Mucha. Stilikone der Plakatkunst) de Roman Vavra et, dans la série « Au fil des enchères » (Zum Ersten, zum Zweiten, zum Dritten!), « Le buste de Mucha » (Die Bronzebüste von Alfons Mucha) de Antoine Coursat.

Au temps de Klimt - La Sécession à Vienne

« L’affaire Klimt » de Jane Chablani et Martin Smith 

« Otto Wagner ou l'Art nouveau viennois » par Rudolf Klingohr
« Art nouveau, la Révolution décorative » et « Tamara de Lempicka, la Reine de l’Art déco »

Alfons Mucha (1860-1939) 

Alfons Mucha (1860-1939) est un artiste lié à la Belle Epoque. Un illustre pionnier et représentant du style Art Nouveau rompant avec l'académisme ou le classicisme et exaltant les courbes et la végétation luxuriante. Lui succèdera l'Art Déco. 

Autant l'affichiste, l'illustrateur, graphiste, le peintre, le génial publicitaire est connu. 

Autant le patriote attaché à la Bohême, franc-maçon, humaniste qui consacre les dernières décennies de sa vie à la cause de l'indépendance de la Tchécoslovaquie et à exalter l'âme slave s'avère méconnu. 

« Alfons Mucha - L'affichiste de l'art nouveau »

Arte diffuse sur son site Internet « Alfons Mucha - L'affichiste de l'art nouveau » (Alfons Mucha. Stilikone der Plakatkunst) de Roman Vavra. 

« À la fois illustrateur, graphiste, affichiste et peintre, le surdoué Alfons Mucha (1860-1939) n’a eu de cesse de se réinventer au fil de ses voyages de l’Europe aux États-Unis. Portrait exaltant d’un artiste dont les motifs floraux ont traversé les époques ». 

« Ses affiches, iconiques, sont presque plus connues que son nom, et pourtant, Alfons Mucha est considéré comme l’un des pionniers de l’Art nouveau. Inspiré par l’art byzantin, le graphiste tchèque (1860-1939), venu à Paris en 1887, accède à la célébrité quasiment du jour au lendemain grâce à une affiche de l’actrice Sarah Bernhardt dans sa nouvelle pièce, Gismonda ». 

« Suivront six années de collaboration fructueuse avec la comédienne et de multiples portraits dans lesquels il impose un style coloré aux lignes sinueuses, rehaussé de motifs botaniques ». 

« Pourtant, au plus haut de sa carrière, le brillant dessinateur quitte ses activités à Paris pour se consacrer à l'œuvre de sa vie : L’épopée slave ». 

« Durant dix-huit années, Mucha travaille sur cet ensemble de vingt tableaux retraçant l’histoire symbolique du peuple slave. »

 « À partir des années 1960 et de l’émergence du mouvement hippie, les affiches Art nouveau d’Alfons Mucha font à nouveau l’objet d’un culte ». 

« Reconnaissables entre mille, elles sont constituées d’arabesques, d’auréoles couronnant les sujets féminins et d’une grande richesse ornementale et décorative, comme en témoignent ses multiples œuvres destinées à la publicité ». 

« Alors que son influence s’exerce encore aujourd’hui sur certains plasticiens, ce documentaire montre combien le génie de l’affichiste tchèque est intemporel ». 

« Un portrait émouvant de ce précurseur de l’industrie de l’image, dont le parcours est narré par son fils Jirí Mucha et éclairé de témoignages d’artistes, de galeristes et de membres de la Fondation Mucha, tous touchés par la délicatesse de son travail ».

« Le buste de Mucha »

Arte diffuse, dans le cadre d’« Au fil des enchères » (Zum Ersten, zum Zweiten, zum Dritten!), « Le buste de Mucha » (Die Bronzebüste von Alfons Mucha) de Antoine Coursat.

« Lors d'enchères chez Sotheby’s, la pièce qui attire tous les regards est une créature de bronze façonnée par Alfons Mucha en 1899 ». 

« Baptisé "La nature", ce buste, l’une des rares sculptures connues de l'artiste tchèque, a été édité à un petit nombre d’exemplaires ». 

« Parmi les sept pièces référencées à travers le monde, laquelle est l'original ? Quel modèle féminin se cache derrière cette œuvre ? »

« Cet épisode nous entraîne à Paris, chez Sotheby’s, pour une vente présentant des objets de design et de décoration iconiques, créés entre la fin du XIXe siècle et les années 1970 par Charlotte Perriand, Jean Prouvé, François-Xavier Lalanne ou Diego Giacometti, le frère du célèbre sculpteur ». 

« Mais la pièce qui attire tous les regards est une créature de bronze façonnée par Alfons Mucha en 1899 ». Baptisé La nature, ce buste, l’une des rares sculptures connues de l'artiste tchèque, a été édité à un petit nombre d’exemplaires. Parmi les sept pièces référencées à travers le monde, laquelle est l'original ? Quel modèle féminin se cache derrière cette œuvre ?


« Alfons Mucha - L'affichiste de l'art nouveau » de Roman Vavra

République tchèque, France, ARTE GEIE, Punk Film, SRO, 2018, 53 min

Sur Arte les 27 décembre 2021 à 20 h 05, 2 janvier 2021 à 7 h 15, 12 janvier 2021 à 2 h 30

Disponible du 20/12/2020 au 25/01/2021


« Le buste de Mucha  » de Antoine Coursat 

France, ARTE France, Gedeon Programmes, 2019, 27 min

Disponible du 25/11/2020 au 17/02/2021

Articles sur ce blog concernant :
Les citations proviennent d'Arte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire