Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

vendredi 5 octobre 2018

« L'argent de la terreur »


Arte diffusera les 9 et 21 octobre 2018 « L'argent de la terreur » (Milliarden für den Terror). « Pourquoi, quinze ans après le 11-Septembre, le contre-terrorisme peine-t-il à s’attaquer aux stratégies financières de l'État islamique ? Une enquête captivante au cœur d'une nouvelle économie de guerre ». Un documentaire qui omet les Etats-terroristes ou soutiens du terrorisme islamiste, et la politique « d’apaisement » de pays européens à leur égard, les méandres ou errements de diplomaties.
« En 2017, plus de 4 000 attentats ont été revendiqués par Daech dans le monde, soit plus que l'année précédente ». Des attentats au coût financier décroissant.

« Aujourd'hui, si l'organisation terroriste n'a plus d'État, elle attire toujours des volontaires pour mener le combat, qu'elle finance depuis des années grâce à des complicités politiques et à de grands donateurs ». 

« Après le 11 septembre 2001, le contre-terrorisme occidental s'est employé à assécher les ressources du terrorisme ». 

« Mais ces remparts s'avèrent insuffisants, voire inutiles, face au modèle économique et financier mis en place par l'EI. Impôts de guerre, rançons, racket, exploitation des ressources agricoles, trafic d'antiquités, de drogues et d'hydrocarbures constituent le principal de ses richesses ». 

« Contrairement aux autres organisations, Daech contrôle ses propres territoires et développe des circuits alternatifs. Quelles sont les réponses de la coalition face à un ennemi qui ne cesse de se renouveler ? »

« Tournée en Irak, en Turquie, à Londres, Paris et aux États-Unis, cette enquête de longue haleine réunit d'anciens ministres, des chefs du renseignement ou des responsables de la sécurité, des enquêteurs, des chefs d'entreprise en affaires avec l'EI et des salariés dans les territoires que l'organisation a occupés. Lesquels décryptent les mécanismes d'une "guerre financière" où tous les coups sont permis ».

Curieusement, le générique du documentaire n'indique pas le nom du réalisateur.

France, Little Big Story, 2016, 61 min
Sur Arte les 9 octobre 2018 à 23 h 40 et 21 octobre 2018 2 h 35
Visuels : 
Camion Lafarge
Scène du documentaire
© LITTLE BIG STORY

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire