Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

dimanche 24 mars 2013

Les affinités du Conseil régional Ile de France pour la "Palestine" et l’Iran

 
Dans son article Ile-de-France : luxe, voyages et notes de frais  (Le Figaro, 14 décembre 2012), la journaliste Sophie Roquelle livre des informations passionnantes sur la gabegie et le népotisme  de la région Ile-de-France, région la plus riche de France – budget  d’environ 4,7 milliards d’euros -, et s’attarde sur sa coopération internationale  qui absorbe neuf  millions d’euros, selon l’entourage de Valérie Pécresse, conseillère régionale UMP.

Ainsi la région Ile-de-France a développé 14 accords de coopération avec différentes parties du monde dont la « Palestine » et l’Iran.

Le contribuable francilien paie chaque année 500 000 € pour la coopération de cette région avec « Jérusalem-Est (Territoires palestiniens)  ». A comparer aux 300 000 € finançant une piste cyclable à Santiago du Chili.

Rappelons la mobilisation  du Conseil régional francilien du 16 décembre 2009 pour Salah Hamouri, terroriste franco-palestinien non repenti qui a été invité à la signature de cet accord de coopération décentralisée au consulat de France à Jérusalem, le 10 novembre 2012.

La Région d'Ile-de-France va allouer 210 000 € pour « financer l'ouverture à Machhad, deuxième ville d'Iran, d'un bureau du FMDV [Fonds mondial pour le développement des villes présidé par Jean-Paul Huchon, président socialiste du Conseil régional francilien, Nda]. Hasard ? « Dans l'islam chiite, c'est dans cette ville sainte que doit apparaître « l'imam caché ».
 
Le mahdaviat
Dans son remarquable article Waiting for the rapture in Iran  (Christian Science Monitor, 21 décembre 2005), Scott Peterson explique l’importance du mahdaviat, foi dans la venue du mahdi (bien guidé) et actions pour préparer son retour.

« Personnage central de l'eschatologie islamique  », le mahdi est « le restaurateur de la religion et de la justice, celui qui régnera avant la fin des temps » selon l’Encyclopedia of Islam. Pour les chiites, le 12e imam s’est occulté en 874. L'ère de la Grande Occultation se terminera quand l’imam caché « réapparaîtra sur terre pour y instaurer la justice et la paix ».

Ce que Peterson appelle l'« obsession présidentielle » du mahdaviat inspire au président iranien Mahmoud Ahmadinejad « une certitude qui ne laisse que peu de place au compromis. Le comblement du fossé entre riches et pauvres en Iran, le défi lancé à l'Amérique et à Israël et la création d'un programme d'armement nucléaire – toutes ses initiatives s'inscrivent dans la préparation du retour du mahdi ».

Et l’UMP de s’interroger sur cet accord de coopération décentralisée : « Est-ce vraiment indispensable alors que la Région n'a même pas dépensé la totalité du budget voté pour la rénovation des lycées faute d'être capable de mener à bien les travaux ? »


A lire sur ce blog :
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire