Citations

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du Soleil » (René Char).
« Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » (Vladimir Jankélévitch).
« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » (Albert Londres)
« Le plus difficile n'est pas de dire ce que l'on voit, mais d'accepter de voir ce que l'on voit » (Charles Péguy).

lundi 22 septembre 2014

Mariza Jonath, peintre et sculpteur


International Art Gallery (Paris) présente une exposition de peintures abstraites de Mariza Jonath, qui est aussi sculpteur. Des œuvres animées d'amples mouvements, colorées, dynamiques.

Ex-chargée du contrôle qualité dans un laboratoire pharmaceutique, Mariza Jonath s’oriente en 1995 vers les arts en autodidacte. Elle apprend la peinture dans les ateliers Beaux-arts de Paris, et se forme à la sculpture dans divers ateliers.

En 2002 et 2004, elle montrait ses œuvres dans une exposition collective au Viaduc des Arts avec André Chemla, créateur de céramiques Iznik, gloire des palais ottomans, et la sculpteur Myriam Franck. Souvent oriental, le style des peintures de Mariza Jonath était figuratif avec des tempera aux couleurs végétales, ou doté de forts reliefs de matières.

Un Orient aux couleurs franches, chaudes et densifiées de reliefs : sable, écorce, etc. Elle privilégie des pigments naturels - safran, rose de racines de garance, marron de coques de noix et indigo - diffusant une énergie spéciale. Aquarelles en marron, bleu et blanc, couronnées d’or pour La Zeina (belle, chérie), ses peintures transparentes sur toile portraiturent aussi des couples unis (Corps accord). Dans La Porte de la Mémoire, la photo en noir et blanc d’une Sépharade est travaillée avec un glacis pour l’intégrer dans un tableau à la matière façonnée en pierres ocres d’édifice. Comme le mirage dans un désert à la lumière éblouissante...

Mariza Jonath  exprimait des sentiments, telle la tendresse, par des mains sculptées (« Confidence », « Caresse »).


Jusqu’au 22 septembre 2014
78 avenue de Suffren - 75015 PARIS
Accès direct au 15 rue Alasseur
Tél. : 01 42 19 96 42
De 14 h 30 à 19 h

Visuels :
Aurore boréale
 100 x 100

Les mains
Cet article avait été publié par Actualité juive.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire